Archives du mot-clé sorcières

l’Inquisition contre les sorcières – Un féminicide ?

Aujourd’hui en kiosque, le nouveau numéro de L’Histoire sur les sorcières !

La grande chasse aux sorcières de l’époque moderne trouve ses racines dans les procès de la fin du Moyen Age : se forge alors l’image de ces ennemis de la Chrétienté, suppôts de Satan préparant son règne.

Crime imaginaire inventé par les juges de l’Inquisition ?

Éradication de pratiques populaires ?

Flambée misogyne ?

Une certitude cependant : cette peur partagée fit au moins 60 000 morts.

Chasse aux sorcières à Salem – ARTE

Que s’est-il passé à Salem en 1692 ? Ce documentaire-fiction revient sur un des faits divers les plus marquants de l’histoire des États-Unis : la folie destructrice qui s’est emparée d’un village protestant à la fin du XVIIe siècle. Glaçant.

Que s’est-il passé à Salem en 1692 ? Dans cette bourgade du Massachusetts, vingt-cinq personnes sont exécutées par les autorités locales, plusieurs dizaines jetées en prison après des procès pour le moins expéditifs. Le même chef d’accusation s’applique à chacun : sorcellerie et commerce avec le diable. Aucun fait, pourtant, ne vient étayer les soupçons, si ce n’est les dénonciations de quelques jeunes filles se plaignant d’avoir été envoûtées par leur servante, une voisine ou une connaissance. Trois siècles plus tard, cette tragédie au sein d’une communauté de protestants puritains d’origine anglaise soulève beaucoup de questions, et reste une tache indélébile dans l’histoire des États-Unis… Pour en savoir plus sur Arte.tv/fr/videos

La chasse aux sorcières – YouTube

Callie Beusman. Les sorcières du Moyen Âge voleuses de pénis

Callie Beusman. Les sorcières du Moyen Âge voleuses de pénis. Article paru dans la revue « Broadly », en 2016, et traduit par la revue « Vice ». 2016.

Nous reproduisons ici d’abord la traduction française de l’article, puis l’article original à la suite.

Depuis des temps immémoriaux, les hommes s’inquiètent de manière irrationnelle pour leur pénis. Bien avant l’angoisse de castration, il existait une crainte encore plus sinistre : le mythe des sorcières voleuses de phallus, qui gardaient des pénis coupés en guise d’animaux de compagnie…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site histoiredelafolie

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 52 989

Les grands procès faits aux femmes : « Présumées coupables »

Sorcières, empoisonneuses, infanticides… Les Archives Nationales ont rassemblé pour la première fois les minutes de procès faits aux femmes.

invité de l’émission de Jacques Pradel sur RTL le 19 octobre 2016 : Pierre Fournié, conservateur général du patrimoine aux Archives Nationales. Il a dirigé l’ouvrage « Présumées coupables » qui paraît aujourd’hui aux éditions l’Iconoclaste (en coédition avec les Archives Nationales). Le livre accompagne une exposition qui se tiendra aux Archives Nationales, du 30 novembre au 27 mars. (Hôtel de Soubise, siège des Archives Nationales, 60 rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris).

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission L’heure du crime

14517545_10153977026178997_6850225696966334889_n
En parallèle  du blog  FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …
 
 

Accéder au Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines.

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Philippe poisson – Google+ 51 062

 blog de Philippe Poisson

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Qui sont les sorcières ?

sorciere_devant_son_grimoireÀ regarder des sorcières s’envoler sur des balais, on se doute que ce sont des créatures imaginaires. À parler de chasse aux sorcières, on doit pourtant se rappeler que l’Inquisition a pour de vrai brûlé vives les femmes qui s’adonnaient à la magie noire. Dans sa thèse sur la construction de la figure de la sorcière à la fin du Moyen Âge, Maxime Perbellini doit multiplier les sources dans lesquelles la réalité s’imbrique avec le mythe. Pour commencer, on peut même se demander à quel point le phénomène a pu précéder la formation du mot « sorcière » en français.

Invité : Maxime Perbellini est doctorant en histoire médiévale à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris et à l’Université Libre de Bruxelles

Pour écouter le document sonore sur le site France culture plus,  accédez à la page de l’émission du 4 janvier 2016 :

Qui sont les sorcières

Des restes de «sorcières» retrouvés en Italie

(Article repéré d Élodie France / AllTheContent News Agency en date du 26.11.2015 – Le squelette d’une des «sorcières» enterré le visage tourné vers le sol. Photo: AllTheContent / Archaeological Institute of America).

Des archéologues de l’Institut Pontifical du Vatican ont découvert les restes d’adolescentes du Moyen Age, apparemment brûlées pour des faits de sorcellerie. Les premières analyses effectuées sur les corps montrent qu’en réalité, ces adolescentes souffraient du scorbut…

Pour en savoir plus, voyez le lien suivant :

Des restes de sorcières trouvées en Italie