Archives du mot-clé première guerre mondiale

Agnès Evein à Rochefort le mardi 27 novembre 2018 dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, Agnès Évein, créatrice de costumes pour le cinéma sera présente à Rochefort.

Fille de Jacqueline Moreau et Bernard Évein (respectivement créatrice de costumes et décorateur des « Demoiselles de Rochefort »), elle a travaillé pour Bertrand Tavernier sur les films 14-18 comme « La vie et rien d’autre » et « Capitaine Conan ».

Deux interventions sont programmées :

* Conférence d’ Agnès Evein, créatrice de costumes 14-18 pour le cinéma
Palais des congrès, salle de l’auditorium de 14h30 et 16h30.
Projection du film d’animation des élèves du lycée Merleau-Ponty « Des noms et des hommes », puis présentation du métier de créatrice de costumes sur la thématique 14-18, ainsi qu’un échange avec la salle.
> Gratuit – ouvert à tout public

* Projection du film de Bertrand Tavernier  » Capitaine Conan «
Suivi d’un temps d’échange avec Agnès Evein sur son métier, le tournage, le costume 14-18…
> Gratuit – Cinéma Apollo 8, début de séance 19h30

 

« Agnès Evein est « tombée » dans le cinéma quand elle était petite. Plus tard, elle intègre une préparation aux Arts Décoratifs et Beaux-Arts puis une école de Création Textile et obtient un diplôme de Créateur Textile Option Accessoires et Histoire du Costume : l’histoire sera en effet une de ses principales sources d’inspiration. Créatrice de Costumes, elle participe à de nombreux longs métrages dont capitaine Conan de Bertrand Tavernier, ce qui lui vaut une nomination aux César dans la catégorie « Meilleurs Costumes ». Elle a travaillé pour des films très connus du grand public comme Les enfants du marais de Jean Becker, la fille de d’ArtagnanL627 etLa vie et rien d’autre tous trois de Bertrand Tavernier, mais aussi L’œuvre au noir  d’André Delvaux. Pluridisciplinaire, elle navigue entre différents espaces dédiés à l’écran : cinéma ou télévision, et pour le spectacle vivant, opéra et théâtre…

Pour en savoir plus sur Agnès Evein : https://criminocorpus.hypotheses.org/71838

Les gendarmes dans la Première Guerre mondiale

c16b2ddcdc2f954d383038373137393332363331Archive sonore de l’émission Europe 1 « Au cœur de l’Histoire » en date du 11 novembre 2015 : En ce jour de 11 novembre, Franck Ferrand nous parle de la grande Guerre, à travers le rôle que les gendarmes y ont assumé. Franck Ferrand commence par nous nous raconter leur histoire, avant d’analyser, en compagnie de Patrick de Gmeline, leur rôle pendant la Première Guerre mondiale… (Illustration à la une : Gendarmes du service prévôtal 1916-1918).

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission Europe 1

Patrick de Gmeline est issu d’une famille russo-balte émigrée à Paris à la suite de la révolution d’Octobre et devenue française. Après des études juridiques, il commence une carrière littéraire consacrée à l’histoire. Il se spécialise d’abord dans l’étude des familles à travers la généalogie, puis il s’intéresse à l’histoire des deux guerres mondiales et publie plusieurs livres sur ce thème, tels que Les As de la Grande Guerre (Presses de la Cité, 1995) et Les Ailes de 1940 (Presses de la Cité, 2007). Aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux historiens militaires, Patrick de Gmeline a écrit une trentaine de livres et reçu plusieurs prix littéraires, dont deux décernés par l’Académie française.

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 53 326

Enregistrer

Lumière sur Anna Coleman Ladd, cette artiste qui rendait un visage aux soldats défigurés lors de la Grande Guerre

La Première Guerre mondiale fut inédite pour différentes raisons. Son ampleur et sa violence lui ont valu le surnom de Grande Guerre. Dans les tranchées du nord de la France, les combats étaient d’une intensité inouïe. Des millions de soldats ont perdu la vie, et des millions ont été blessés. Parmi eux, ces hommes totalement défigurés qui n’osaient pas se montrer en public : les gueules cassées. Mais certains ont pu retrouver un nouveau visage grâce à une sculptrice américaine, elle s’appelait Anna Coleman Ladd.

Pour en savoir plus voir le billet publié Par sur le site soocurious

cropped-11232117_10152999472353997_1356031260931184515_n1.jpgEn parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Philippe Poisson – En savoir plus

Philippe poisson – Google+

 blog de Philippe Poisson

Les Brigands et la Révolution : Violences politiques et criminalité dans le midi (1789-1802)

“Eysses la maudite”

Le projet expérimental « Respecto »

Les “gueules cassées” de la première guerre mondiale

« Oh visage sans yeux
Oh face sans mâchoire que l’infâme tranchée un jour a rejeté.
Oh vous qui a massacré le pilon de la gloire
Je vous aime bien plus que les beautés »

~ Émile Poiteau – Bulletin de l’union des gueules cassées

Suite à la fin de la première guerre mondiale, de nombreux blessés rentrent chez eux. Parmi eux, certains sont défigurés ou mutilés. Ces gueules cassées doivent maintenant faire face au regard des gens, mais surtout au regarde de la famille et des proches. Comment cela se passait il ? Qui étaient-ils ? Réponses dans ce podcast de 2000 ans d’histoire.

Découvrez également le livre de Sophie Delaporte : Gueules cassées : Les Blessés de la face de la Grande Guerre.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de France Inter 2000 ans d’Histoire

Parution du livre le 25 mai 2004 – ” Sophie Delaporte comble un vide comme si l’expérience était proprement indicible. Pionnier et précieux. ” Le Monde. ” Elle a accompli un travail remarquable, remontant le chemin de croix de ces soldats, traitant aussi bien de la médecine d’urgence, de la chirurgie réparatrice de la face que de leurs souffrances et de leur détresse morale. ” Anne Muratori-Philip, Le Figaro. ” L’ouvrage écrit par Sophie Delaporte fait partie de ceux qu’on a le devoir de regarder en face. Comme le visage de ces hommes défigurés qu’on ne pouvait, littéralement, plus dévisager “. Christophe Violette, Ouest-France. ” L’auteur s’est penchée sur ces ” oubliés de l’histoire “, dont beaucoup, défigurés, ont terminé leur vie à l’écart des leurs et du monde, vivant en autarcie dans des institutions spécialisées. ” Antoine de Gaudemar, Libération.

 Sophie Delaporte, historienne, est la meilleure spécialiste de l’histoire de la médecine pendant la Première Guerre mondiale.

Après Gueules cassées (éditions Noesis), qui a largement inspiré le livre et le film La chambre des officiers, elle a entièrement annoté Les carnets de l’aspirant Laby (Bayard), sous la direction de Stéphane Audouin-Rouzeau.

Sommaire :

  • QUITTER LE CHAMP DE BATAILLE
    • De la blessure à l’ambulance
    • Un centre spécialisé de l’avant : Amiens
    • Le centre spécialisé de carrière La reconstruction d’un visage? Le blessé de la face et la chirurgie réparatrice
  • LA BLESSURE AU VISAGE : UNE QUESTION D’IDENTITÉ
    • La renaissance du défiguré
    • Blessé de la face et personnel médical
    • Le défiguré et sa famille ” L’enfer, c’est les autres “
  • L’UNION DES ” FRÈRES DE SOUFFRANCE ”
    • Naissance et essor de l’union des blessés de la face
    • ” Ceux de 14 ” et les nouvelles générations de ” gueules cassées “

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

L’homme au masque de fer