Archives du mot-clé Paris

Restituer les voix et les cris de Paris au XVIIIe siècle, par Arlette Farge

Arlette Farge, historienne du XVIII° siècle

Arlette Farge, historienne du XVIII° siècle

Difficile d’imaginer ce que pouvait être le paysage sonore de Paris au XVIIIe siècle… L’historienne Arlette Farge nous donne à saisir les subtilités des voix et des cris de Paris, le long de ses rues et de ses berges de Seine, où revivent en musique blanchisseuses et autres métiers de Paris. (Illustration à la une : Vendeuse de pommes et Garçon boulanger – A Paris chés Joullain)

En compagnie de…

Arlette Farge, historienne du XVIII° siècle, dont l’ouvrage, Essai pour une histoire des voix au dix-huitième siècle, paru chez Bayard en 2009, entreprend d’établir un répertoire des voix constituant l’univers sonore d’une grande ville comme Paris. Elle est également l’auteure de Vivre dans la rue au XVIIIe siècle (Gallimard, 1992).

Auteure de très nombreux ouvrages ayant trait au XVIII° siècle, signalons également Quel bruit ferons-nous ?, aux éditions des Prairies Ordinaires en 2005. Elle publie cette année Les Passants, et Le silence, le souffle, aux éditions La Pionnière, ainsi que La Révolte de Mme Montjean, chez Albin Michel.

Pour en savoir plus voir le billet publié le 9 octobre 2016 sur le site de France musique

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 60 388

Enregistrer

Musée du Parfum de Paris

Le parfum, en France, est une évidence.

Pilier de notre histoire, de notre patrimoine, de notre art de vivre, il intrigue, envoûte et fascine.

Il manquait, à Paris, un lieu emblématique où chacun puisse aller à sa rencontre, explorer ce rituel à la fois universel et individuel, découvrir qui se cache derrière cet élixir et possède le don d’exprimer à la fois ce que nous sommes et ce que nous aspirons à être.

1920, la maladie numéro 9

Paris, 1920 : le début des années folles… Cette époque qui fredonne « Dans la vie, faut pas s’en faire » … les Français veulent tourner la page, s’amuser, oublier les horreurs de la guerre. Les Françaises, même si elles ne votent toujours pas et qu’une loi criminalise l’avortement, s’émancipent, lâchent leur corset, raccourcissent leurs robes et leurs cheveux. Les artistes du monde entier se retrouvent à Montmartre et à Montparnasse, « le nombril du monde » disait Henry Miller. Mais tout cela semble si loin quand on est un Juif polonais, fraîchement débarqué dans le quartier pauvre du Marais… (Image à la une : Rue des Rosiers au début du XXe siècle © Getty / Keystone France)

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site Autant en emporte l’histoire

Stéphanie Duncan autant-en-emporte-l-histoire

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

philippe poisson – Google+ 52705

A Paris, l’érotisme perd son musée, pas sa vigueur

Le musée de l’Érotisme ferme ses portes et disperse sa collection, vendue aux enchères ce dimanche. Mais la sensualité s’expose toujours, dans la capitale ou sur le web. (Photographie à la une : Plexi/cône “Les seins de Mona Lisa“, 2003 Impression sur matière plastique. 48 x 69 cm Reproduit page 37 dans : VARENNE, FEMMES DE CRISTAL ET DE FUMEE, L’EROTISME SACRE, édition Zanpano 2011. © Alex Varenne / Maison de Ventes Cornette de Saint-Cyr.)

Le loyer était devenu trop cher, le propriétaire de l’immeuble a décidé de ne pas renouveler le bail et aucune solution viable ne s’est présentée pour réinstaller ailleurs le musée de l’Érotisme, cette institution muséale entièrement privée, version parisienne d’autres établissements de référence comme le Venustempel d’Amsterdam et le musée du sexe de New York.

Par ailleurs la baisse de la fréquentation des touristes, principaux visiteurs du musée du boulevard de Clichy, à Paris, ont convaincu les fondateurs de fermer définitivement cette institution, créée en 1997 par Jo Khalifa et Alain Plumey, ex-star du porno…

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Philippe poisson – Google+ 51 921

blog de Philippe Poisson  2 148 829 visiteurs uniques

Enregistrer

Pour un projet ambitieux de bibliothèque d’histoire des femmes et du féminisme à Paris

texqtdqhhmsohpb-800x450-nopadParmi les différents projets proposés au vote des Parisien.ne.s dans le cadre du « budget participatif » de la Mairie de Paris, le projet n°7 s’intitulait « Pour une bibliothèque des femmes et du féminisme ». Cette initiative ne peut, sur le principe, qu’emporter notre adhésion. Mais par son imprécision elle se révèle au contraire un projet dangereux qui suscite notre plus grande inquiétude. Et si le projet n’a pas été retenu par le vote, notre inquiétude ne disparaît pas.

D’abord, ce projet semblait n’être qu’une manière détournée de faire disparaître l’actuelle Bibliothèque Marguerite Durand, installée dans le 13e arrondissement de Paris et connue, fréquentée et appréciée par les professionnel.le.s comme par les amateurs et amatrices de l’histoire des femmes. Cette bibliothèque met en effet aujourd’hui à disposition du public des collections riches et des fonds d’archives inédits, conformément au souhait testamentaire de sa fondatrice, la journaliste et militante féministe Marguerite Durand. Or, comme le dénonce un syndicat des personnels des bibliothèques de la Ville de Paris (le SUPAP-FSU), ce projet mis au vote visait à se substituer à l’actuelle Bibliothèque Marguerite Durand sans que les personnels n’aient été consultés et sans que les conditions de cette mutation ne soient définies

Pour en savoir plus voir le billet publié par Association Archives du Féminisme sur le site change.

Ils ont fait Paris et sa région : Émile Savitry, un photographe de Montparnasse

Affiche de l'exposition : "Nu de l'Académie de la Grande Chaumière à Montparnasse", Paris, 1950-1951 - Photo Emile Savitry courtesy Sophie Malexis

Affiche de l’exposition : « Nu de l’Académie de la Grande Chaumière à Montparnasse », Paris, 1950-1951 – Photo Emile Savitry courtesy Sophie Malexis

Dans le 15° arrondissement, caché au fond du square de Vergennes, – à la hauteur du 279 rue de Vaugirard – le musée Mendjinsky – Ecoles de Paris  présente jusqu’en octobre l’émouvante exposition Émile Savitry, un photographe de Montparnasse. Le musée met à l’honneur un photographe adepte comme Doisneau, Ronis et Brassaï du « réalisme poétique », qui a côtoyé les trois géants de la photo à l’agence Rapho mais n’a jamais connu leur renommée. Savitry était pourtant aussi doué qu’eux, a fréquenté le même Paris des années 30 à 50, celui des « heures chaudes de Montparnasse », de l’Académie de peinture de la Grande Chaumière, des cafés du Dôme, la Rotonde et la Coupole. Emily Savitry est au départ un peintre, proche des surréalistes. Il connait le succès en 1929 à la galerie Zborowski qui met en avant les artistes de l’Ecole de Paris. Il choisit pourtant la photo et entame une série de portraits des célébrités de l’époque. Il immortalise ainsi notamment Giacometti, Django Reinhardt et Pablo Néruda, mais aussi un couple de « Apaches » dans un bar de Pigalle, ou un modèle de la Grande Chaumière nue dans un escalier. Il rencontre aussi Jacques Prévert et Marcel Carné et suit le tournage à Belle-Ile du film « Le fleur de l’âge » sur les derniers bagnes d’enfants, avec Anouk Aimée et Serge Reggiani. Ses photos sont le seul témoignage visuel du film, les bobines ayant disparu par la suite… Étonnant Emile Savitry, trop tôt disparu, en 1967, avant les Rencontres d’Arles, regrette sa biographe, la commissaire de l’exposition Sophie Malexis. Ses photos illuminent les grands espaces de l’immeuble construit par l’architecte Mallet-Stevens pour le maître verrier Louis Barillet, devenu le musée Mendjinsky – Recolle de Paris raconte aussi sa directrice Patricia Mendjinsky, belle-fille du peintre Maurice Mendjinsky. ttp://www.fmep.fr/

Au musée Mendjinsky – Ecoles de Paris – Affiche de l’exposition : « Nu de l’Académie de la Grande Chaumière à Montparnasse », Paris, 1950-1951 – Photo Emile Savitry courtesy Sophie Malexis

cropped-11232117_10152999472353997_1356031260931184515_n1.jpgEn parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Blog d’actualités

Accéder au Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines.

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Philippe Poisson est ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Philippe poisson – Google+ 48310

 blog de Philippe Poisson

Enregistrer

André Zucca : 49 photos couleur de Paris sous l’occupation 1940-1944

49 incroyables photographies couleur de Paris sous l’occupation allemande entre 1940 et 1944, réalisée par le photographe André Zucca (1897-1973). Des photographies très rares puisque qu’à l’époque la photographie couleur était réservée aux photographies de guerre. Des scènes de vie prises sur le vif dans les rues de Paris. 250 de ces photographies ont fait l’objet d’une restauration et ont été exposées l’année dernière grâce au Comité d’histoire de la Ville de Paris…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site Ufunk