Archives du mot-clé Mary G. Ash

179 – Portrait du jour : Mary G. Ash, auteur de fantastique, fantasy…

les-boss (1)

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Les repères et les outils proposent des données et des instruments d’exploration complémentaires visant à faciliter les études et les recherches.

Nos autres sites : REVUE et le BLOG D’ACTUALITÉS

Le carnet criminocorpus est ouvert à un large public au-delà de la seule communauté des chercheurs. Cette rubrique «portrait du jour» permet  de faire connaître d’autres activités croisant l’histoire de la justice à travers le parcours de personne ayant accepté de présenter leur trajectoire professionnelle. On trouvera donc ici des parcours d’historiens, de romanciers , de sociologues, cinéastes, professionnels de la sécurité, etc.  Cette rubrique est animée par Philippe Poisson , membre correspondant du CLAMOR et ancien formateur des personnels à l’ENAP. et l’A.P. La publication du portrait du jour est liée aux bonnes volontés de chacun, nous invitons donc les volontaires à prendre contact avec philippepoisson@hotmail.com – Marc Renneville , directeur du CLAMOR et de Criminocorpus.

60313606_358620448339779_2634376357743689728_n

« Auteur de fantastique, fantasy, SF et plus si inspiration, j’écris sous le nom de Mary G. Ash depuis 2014.

Six romans, plusieurs nouvelles et trois enfants à mon actif. De formation ingénieur, j’ai travaillé vingt ans pour Orange, principalement en tant que chef de projet informatique.

Lorsque l’opportunité s’est présentée, j’ai renoncé à mon activité d’ingénieur pour me consacrer à l’écriture.

Passionnée de lecture tous azimuts : fantastique, fantasy, SF, bien sûr, mais aussi thrillers, romans historiques, épopées romantiques, classiques… Fan inconditionnelle de Robin Hobb, de Diana Gabaldon ou d’Andrea Japp. Et lectrice pour l’association Lire&Faire Lire, qui encourage chez les enfants le goût pour la lecture en allant lire des histoires dans les écoles.

Je pratique la planche à voile et le taichi : la première pour le fun et le second pour rester zen (mais ça ne marche pas très bien :-)). J’adore la natation artistique, en tant que spectatrice et admiratrice, après avoir entraîné quelques années des équipes de jeunes nageuses d’un club local.

Et j’ai la chance d’habiter Perros-Guirec, au cœur de la côte de Granit Rose !

 Depuis, décembre 2017, une coopération avec une jeune maison d’édition bordelaise

En 2017, j’ai soumis à plusieurs maisons d’édition, dont Gloriana, le premier tome des « enfants de Dis Pater », une trilogie historique fantastique. Il s’appelle encore à cette époque Cristal Noir, et ne deviendra Pacte de Brume qu’un an plus tard.

En 52 avant Jésus-Christ, Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César. C’est la fin de la tentative de rébellion des tribus gauloises. Pacte de Brume est le premier tome d’une relecture fantastique événements étroitement liés à la Guerre des Gaules, croisant mondes moderne et antique.

Les Gaulois, parfois désignés par César sous le nom des Enfants de Dis Pater, croyaient en la réincarnation. Quand vous entendez les tambours vibrer, les cornemuses résonner, ne ressentez-vous pas comme un appel, ancien et irrésistible ? N’éprouvez-vous pas ce frisson au creux de l’estomac ? Peut-être êtes-vous l’un d’entre eux, guerrier ou guérisseur du premier siècle avant l’an zéro, âme voyageuse, revenue parmi nous. Et s’il est une fraction de notre humanité susceptible de traverser le temps, ce sont les sentiments intenses tels que l’amour et son sombre jumeau, la haine.

La trilogie des Enfants de Dis Pater est une histoire de vengeance, de guerre, et d’amour. Ses héros ne s’impliquent pas dans l’éternelle quête de l’objet magique, ils ne s’inscrivent pas dans l’habituelle lutte du bien contre le mal, ils ne sont pas les héritiers secrets d’un trône mystérieux. L’objet magique, ils l’ont déjà. Le bien ? Le mal ? Zoé vous répondrait que Catuan n’était pas mauvais, qu’il voulait simplement la liberté et l’indépendance pour son peuple, et qu’il n’était pas le premier à estimer que la fin justifiait les moyens. L’héritier attendu depuis des siècles ? Le Druide-Guerrier ? Peut-être n’est-il jamais né, à moins que les hommes ne l’aient pas reconnu, ou qu’il soit encore à venir. Et pourtant leur histoire va déterminer la grande Histoire.

Pacte de Brume et Pacte d’écume , les tomes 1 et 2, sont sortis en octobre 2018 et mars 2019 ; le troisième et dernier tome est prévu pour l’automne 2019.

=> 4e de couverture de Pacte de Brume :

Jules César les appelait « Les enfants de Dis Pater ». En 58 avant Jésus-Christ, ils peuplent un territoire que seule Rome nomme alors la Gaule. Parmi eux, Iouna, fille d’un druide influent d’Armorique, formée aux arts de la guérison, de l’astronomie, de la divination. Son clan, les Orinii, possède depuis des temps immémoriaux trois Pierres qui ont toujours contribué à sa puissance. La légende raconte que celui qui ceindra la triade de joyaux sacrés, le Druide-Guerrier, deviendra invincible.

Deux mille ans plus tard, Cassilda, pourchassée par un mystérieux ennemi, est la victime d’une série événements inexplicables, qui vont l’entraîner jusqu’au seuil de la mort. Seule l’une des Pierres, étrangement réapparue, pourra peut-être la sauver.

Quel est ce terrible secret qui semble lier les deux jeunes femmes à travers les brumes du temps ?

Vous pouvez retrouver mes nouvelles et des extraits de mes romans sur :

 www.maryash.fr

Et me suivre sur :

 facebook : Mary.G.Ash.Books

 Instagram : mary.g.ash