Archives du mot-clé L’heure du crime

Les bébés volés d’Espagne

Pendant la dictature en Espagne, plus de 300 000 enfants ont été retirés à leur mère pour des raisons idéologiques.

Invitées de l’émission RTL de Jacques Pradel du 3 mars 2017 : Sandrine Mercier, journaliste, correspondante en Espagne et au Portugal pour Arte, Juan Gordillo Hidalgo, chef opérateur, il a réalisé et produit pendant près de 20 ans de nombreux magazines et collaboré à plusieurs documentaires pour France 5 et d’autres chaines francophones. Ensemble, ils ont réalisé en 2012 le documentaire « Donde estas ? Les enfants volés » produit par Marmita Films et diffusé le 20 mars prochain sur France 3 Aquitaine.

Marc Fernandez, journaliste écrivain, auteur du livre « Mala Vida » aux Livres de Poche

Si vous souhaitez acheter le DVD du film c’est ici

Pour écouter l’émission voir le billet publié sur le site de l’émission L’Heure du crime

Les enfants volés ¿Donde estàs? (extrait) on Vimeo

Entretien avec Sandrine Mercie et Juan Gordillo_réalisateurs du

Proyección del documental « ¿Dónde estás? Les enfants volés » en el

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nPhilippe Poisson – Ancien formateur des Personnels (ENAP), gestionnaire du Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des … et membre correspondant de la Revue Criminocorpus – CLAMOR

Autres sites :

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 208 608 visites et 3 590 384 pages vues au 27 février 2016

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

La traque d’Action Directe

Le samedi 21 février 1987. Dans une ferme isolée près de Vitry-aux-Loges dans le Loiret, les policiers du Raid interpellent quatre personnes. Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cipriani. Ils sont le noyau dur d’Action Directe

A la Une de l’Heure du Crime aujourd’hui, la traque du groupe Action Directe.

Entre 1979 et 1987, l’organisation clandestine Action Directe a organisé 80 attentats et plusieurs assassinats ou tentatives d’assassinats en France.

Cette aventure sanglante s’est terminée le 21 février 1987, il y a 30 ans jour pour jour, par l’arrestation des quatre leaders du groupe : Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cirpriani.

Ils se cachaient  dans une ferme isolée de Vitry-aux-loges, dans le Loiret. C’est la fin d’une traque de plus de quatre ans, menée par toutes les polices de France.

L’assaut de la ferme est confié au RAID, le célèbre groupe d’élite de la police nationale, dirigé à l’époque par Ange Mancini qui sera mon invité avec le journaliste d’investigation Jean-Charles Deniau.

Invités de l’émission RTL de Jacques Pradel du 21 février 2017 :

Jean-Charles Deniau, journaliste d’investigation, auteur du documentaire « Action Directe : la révolution à tout prix » diffusé sur France 3 en  2001, Ange Mancini, préfet honoraire, il était à l’époque chef du RAID.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission L’Heure du crime

L’affaire Jacques Viguier – Disparition d’une femme

Le 27 février 2000, Suzanne Viguier disparaît. Les soupçons se portent rapidement sur son mari, professeur agrégé de droit public à Toulouse.

Invitée de l’émission RTL de Jacques Pradel : Stéphane Durand-Souffland, chroniqueur judiciaire au Figaro, auteur du livre  » Disparition d’une femme, l’affaire Viguier » , publié en poche chez Points en 2014.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission L’Heure du crime

Parution du livre le 23 octobre 2014 – Le 27 février 2000, Suzanne Viguier disparaît. Son mari, Jacques Viguier, devient rapidement le suspect n° 1 : tout, dans sa conduite totalement erratique et silencieuse, ses faux-pas et ses maladresses, l’accuse. Il sera pourtant acquitté après deux procès d’assises, riches en coups de théâtre. Duels d’avocats, témoins incohérents, manoeuvres policières, exagérations médiatiques, Stéphane Durand-Souffland démonte ici les rouages d’une machine judiciaire qui n’est rien moins qu’infaillible. Et nous raconte comment on « fabrique » un coupable.

Extrait de l’avant-propos – Le dimanche 27 février 2000, une femme a disparu à Toulouse.

Suzanne Viguier («Susy»), née Blanch, trente-neuf ans, une brune mince au regard espiègle, est l’épouse d’un professeur agrégé de droit et la mère de trois jeunes enfants : une fille, Clémence, et deux jumeaux, Guillaume et Nicolas. Elle réside avec sa famille rue des Corbières, dans le quartier tranquille et excentré de la Terrasse, et enseigne la danse. Depuis plusieurs mois, elle a un amant, joueur de tarot, qui lui a transmis la passion des cartes.

Nul ne l’a plus jamais revue.

L’enquête, à sens unique, s’est rapidement orientée vers le mari de Suzanne, Jacques Viguier. Son comportement singulier avait, certes, de quoi intriguer, de même que plusieurs éléments troublants. Et à défaut de preuves matérielles formelles, à défaut d’aveux, à défaut de mobile sérieux, à défaut de témoignages précis, à défaut même de cadavre, les policiers se sont vite persuadés, encouragés en cela par l’amant de Susy, que l’universitaire avait supprimé son épouse.

L’affaire Viguier montre comment il est possible de construire un coupable en projetant sur le suspect ses propres fantasmes. Car il s’agit moins ici, pour la police et la justice, de confondre un assassin que de se mesurer à un individu dont on exagère les qualités pour mieux valoriser son propre triomphe. Jacques Viguier n’a pas été poursuivi à cause de ce qu’il était censé avoir fait mais de ce que beaucoup auraient voulu qu’il fut. À cause de sa singularité, davantage que de ses actes présumés. On a voulu en faire un notable toulousain arrogant alors qu’il est un paysan ariégeois mal dégrossi dont le seul tort est d’avoir réussi l’agrégation de droit ; un homme intelligent, aux réactions déconcertantes qui rarement le servent ; une bête d’amphithéâtre, mais un piètre maître de maison, inadapté aux contraintes domestiques. Renvoyé devant la cour d’assises de Haute-Garonne dans des conditions acrobatiques, il a comparu une première fois, en 2009, devant les jurés de Toulouse, qui l’ont acquitté. Puis, le ministère public, mauvais joueur, ayant fait appel, il a affronté, en 2010, les jurés d’Albi, qui l’ont également acquitté. Pour la justice, à moins d’un improbable rebondissement, le dossier est donc définitivement clos. –Ce texte fait référence à l’édition Broché .

Revue de presse : Racontant, un an après son terme judiciaire, l’affaire Viguier, qu’il a suivi comme chroniqueur pour Le Figaro, Stéphane Durand-Souffland offre à lire, avec Disparition d’une femme, un passionnant récit de prétoire, qui, outre l’intrigue qu’il déroule, outre le regard qu’il porte sur le fonctionnement de la police judiciaire et de la justice d’assises, constitue une formidable galerie de portraits. (Nathalie Crom – Télérama du 27 avril 2011)

Le romancier Emmanuel Carrère a évoqué dans son livre L’Adversaire (Belin, 2010), consacré à l’affaire Jean-Claude Romand, cette confrérie singulière des chroniqueurs judiciaires qui voit la France à travers ses palais de justice et raconte « ses » procès comme d’autres leurs guerres. Stéphane Durand-Souffland est l’un d’eux. Voilà un peu plus de dix ans qu’il entraîne les lecteurs du Figaro dans sa passion de l’audience, avec une prédilection pour les affaires criminelles. Doté d’une plume dont la drôlerie le dispute à la cruauté, il a couvert, pour son journal, les deux procès Viguier, du nom de ce professeur de droit poursuivi pour l’assassinat de son épouse, Suzy, qui a été acquitté une première fois en 2009 par la cour d’assises de la Haute-Garonne à Toulouse, puis en 2010 par celle du Tarn, à Albi…

Dans le dossier d’instruction, l’auteur traque ces moments de « cristallisation » où se fabrique un masque de coupable. (Pascale Robert-Diard – Le Monde du 5 mai 2011) –Ce texte fait référence à l’édition Broché .

  • Éditeur : Points
  • Collection : Points crime

L’étudiante au vélo rouge

Par · Publication 14 février 2017 · Mis à jour 14 février 2017

Le 7 octobre 1982, Marguerite, une jeune américaine, étudiante en droit à l’université de Montpellier, disparaît avec son vélo.
A la Une de l’Heure du Crime, la radioscopie d’une affaire criminelle digne d’un roman de Georges Simenon.

Invités de l’émission RTL de Jacques Pradel : Dominique Rizet, journaliste, spécialiste police-justice à BFMTV. Auteur du livre « Robert Gatounes : le Major » (Anne Carrière, 1995) et Jean-Pierre Fabre, ancien officier de gendarmerie, auteur du livre « La double vie de l’étrangleur » (Michel Lafon, 1993).

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission l’Heure du crime

Indépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nPhilippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+

Alphonse Bertillon, le pionnier de la police scientifique

En 1882, Alphonse Bertillon fonde le premier laboratoire de police d’identification criminelle et crée l’anthropométrie judiciaire.

Invités de l’émission RTL de Jacques Pradel du 1er février 2017 :

Pierre Piazza, historien et auteur du livre « Un oeil sur le crime, naissance de la police scientifique » qui vient de paraître aux éditions Orep. Il met aussi régulièrement en ligne des documents d’époque souvent inédits sur le site de recherche sur l’histoire de la justice Criminocorpus.

Charles Diaz, contrôleur général de la Police Nationale et historien de la Police. Il a participé au dernier numéro de Liaisons, la revue trimestrielle de la Préfecture de Police : « D’un 36 à l’autre« .

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission de L’Heure du crime

Les grandes interventions du RAID

raidAvec Robert Broussard et Jean-Michel Fauvergue, retour sur les grandes interventions du RAID.

RAID : quatre lettres qui veulent dire : Recherche – Assistance – Intervention – Dissuasion. Une devise : « Servir sans faillir ». Le RAID, c’est 150 hommes de terrains surentraînés à faire face à tout type de situation. C’est aussi 10 antennes régionales réparties sur le tout le territoire.

Quand on dit « RAID » on pense tout de suite aux prises d’otages, aux forcenés, aux terroristes.Ces opérations font souvent la Une de l’actualité…

Invité(e)s de l’émission RTL de Jacques Pradel du 31 janvier 2017 : Robert Broussard, ancien commissaire, ancien préfet et fondateur du RAID, Jean-Michel Fauvergue, chef de l’unité de recherche, d’assistance, d’intervention et de dissuasion (RAID) depuis mai 2013, Emma, médecin urgentiste au RAID depuis septembre 2016.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission de L’Heure du crime

En complément de ce document sonore :

Georges Courtois – Visages d’un réfractaire – Criminocorpus

RAID Dingue : une fliquette pas comme les autres … – Criminocorpus

philippe-henri-est-de-retourIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+

L’affaire Christian Ranucci

Le 4 juin 1974, Marie-Dolorès Rambla, 8 ans, est enlevée par un inconnu, au pied de son immeuble HLM, à Marseille.

Le grand avocat pénaliste Paul Lombard est mort le dimanche 15 janvier dernier. Il avait 89 ans.

En plus d’un demi-siècle, il est intervenu dans la plupart des plus grands dossiers de l’histoire criminelle française, de l’affaire de Bruay-en-Artois à celle du petit Grégory, sans oublier l’affaire Ranucci dont il a toujours affirmé qu’il était innocent…

Invités de l’émission RTL de Jacques Pradel du 23 janvier 2017 : Gilles-Jean Portejoie, avocat au barreau de Clermont-Ferrand et ancien bâtonnier de l’Ordre, ami de Paul Lombard. Mathieu Aron, journaliste à l’Obs, Gilles Perrault, écrivain et journaliste. Auteur du livre « Le pull-over rouge » (1978).

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site L’Heure du crime

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 64 197

Enregistrer