Archives du mot-clé Leïla Slimani

Leïla Slimani : Cette vision des hommes que je trouve absolument terrible…

« Il y a en ce moment une vision des hommes que je trouve absolument terrible, une espèce de déterminisme masculin, comme si tous les hommes étaient des porcs et qu’ils avaient des pulsions sexuelles incontrôlables, qu’il fallait leur pardonner. Moi, les hommes que je connais ne sont pas comme ça. Ils m’ont étonnée, bouleversée, ravie. J’en ai vu énormément qui étaient très contents de ce qui se passait pour les femmes, très contents de s’émanciper d’un certain modèle de virilité, et je pense que les hommes sont beaucoup plus solidaires qu’on ne le croit de ce combat pour un monde plus juste, plus libre, où l’on vivra mieux ensemble. » – Leïla Slimani

Le diable est dans les détails

Coédité avec les Éditions de l’Aube, « Le diable est dans les détails » reprend tous les articles et nouvelles publiées dans le 1 par l’écrivaine Leïla Slimani, lauréate du Prix Goncourt 2016 pour Chanson douce. À découvrir en librairie et sur le site le1hebdo

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

blog de Philippe Poisson  2 155 189 visiteurs uniques au 20 novembre 2016

philippe poisson – Google+

Leïla Slimani : Chanson douce

contributor_87303_195x320Leïla Slimani est une journaliste et écrivain franco-marocaine. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, elle s’essaie au métier de comédienne (Cours Florent), puis se forme aux médias à l’École supérieure de commerce de Paris. Elle est engagée au magazine Jeune Afrique en 2008 et y traite des sujets touchant à l’Afrique du Nord.

En 2014, elle publie son premier roman chez Gallimard, « Dans le jardin de l’ogre ». Le sujet (l’addiction sexuelle féminine) et l’écriture sont remarqués par la critique et l’ouvrage est proposé pour le Prix de Flore 2014.

Suivra « Chanson douce » en 2016.
  • Prix Goncourt 2016

Feuilleter le livre

Collection Blanche, Gallimard

Enregistrer

Enregistrer