Archives du mot-clé Florence Delahoche

Les infirmières de la grippe espagnole, héroïnes oubliées de la Première Guerre mondiale

Il y a cent ans, en février 1919, le monde sortait de deux vagues de la pire épidémie de grippe de l’histoire et souffrait encore, de manière sporadique, des derniers épisodes de la grippe dite «espagnole». Cette grippe entraînait une mort épouvantable et brutale: une personne pouvait montrer les premiers symptômes de la maladie le matin, se retrouver extrêmement affaiblie dans la nuit et mourir le lendemain matin. En raison des caractéristiques biologiques de ce virus, la moitié des victimes qui mourraient avaient entre 20 et 40 ans. Cette grippe, contrairement aux souches les plus courantes qui touchent essentiellement les plus jeunes et les personnes âgées, tuait des travailleurs, des soldats, des politiciens, des mères et des pères de jeunes enfants… en d’autres termes les personnes les plus impliquées dans la société. Au total, on estime que cette grippe (qui fit des dizaines de millions de morts à travers le mondetua environ 375.000 Américains en 1918 et 1919, soit bien plus que les 53.402 soldatsaméricains, morts au combat durant la Première Guerre mondiale… (Photographie : Malades au Walter Reed Hospital, à Washington D.C., durant la pandémie de grippe espagnole de 1918. | Harris & Ewing via Library of Congress)

Pour en savoir plus Rebecca Onion — Traduit par Florence Delahoche — 5 mars 2019 sur le site de Slate