Archives du mot-clé Femmes tondues

Femmes tondues, le portrait de Marcelle Polge

La fin de la guerre ne signifie pas la fin des tortures et des humiliations, c’est l’heure de l’épuration et de la tonte des femmes !

« Dans ce nouvel article je vous parle d’une période un peu trouble. Un peu bien, un peu moche : la libération de la France en 1945. C’est la fin de l’occupation allemande, c’est la fin de la présence ennemie dans le pays, c’est la fin de la guerre, mais clairement, ce n’est ni la fin de la rancœur, ni celle des représailles. Une partie des Français souhaite sanctionner toutes les formes de collaboration avec les Allemands durant les années d’occupation, notamment la collaboration horizontale… »

Pour en savoir plus voir le billet raconté 12 juin 2016

Espagne : ces femmes tondues que nous ne devrions pas oublier…

Ces quatre femmes sur la photo avaient un nom. Prudencia Acosta, María Antonia de la Purificación (connue sous le nom de « Pureza »), Antonia Juntas Hernández (« Antonia la repasseuse ») y Antonia Gutiérrez Hernández. Ne les oublions pas. Elles furent agressées, tondues et exhibées comme de vulgaires trophées brandis par la meute du franquisme. Cela s’est passé à Oropesa (province de Tolède)…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le blog de floreal anar

Juliette ou Le chemin des immortelles

9782749126524Parution du livre le 24 janvier 2013 – La face noire de la Libération de la France en 1944-1945, ce fut une épuration qui ne devait rien à la justice mais beaucoup à la vindicte de résistants de la dernière heure.

Au coeur de ces exactions, il y eut le carnaval barbare de femmes tondues devant des foules devenues populaces. Qu’elles aient collaboré à l’horizontale ou tout simplement aimé, ces victimes expiatoires saluées par Paul Éluard et chantées par Georges Brassens sont devenues une tache indélébile dans les mémoires. Juliette fut l’une de ces femmes. Son fils, le poète Tristan Cabrai, né en 1944 de ses amours avec un médecin militaire allemand, témoigne aujourd’hui pour elle et ses soeurs d’infortune et, par la grâce de la littérature, transmue une douleur en beauté incandescente.

Un récit aussi dur qu’une paire de gifles et aussi doux qu’une caresse.

Pour lire un extrait du livre sur le le choix des libraires

Tristan Cabral, né en 1944, occupe une place singulière dans le paysage poétique et littéraire contemporain. Dès la publication de son premier recueil, Ouvrez le feu ! (1974), il a rencontré l’adhésion de milliers de lecteurs, sensibles à cette voix chargée des tempêtes de l’histoire contemporaine. Il est l’auteur d’une quinzaine de livres dont, dernièrement au cherche midi, H.D.T. (hospitalisation à la demande d’un tiers), en 2010.

Genre : Romans et nouvelles – français

Éditeur : le Cherche Midi, Paris, France

philippe-henri-est-de-retourIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 53 244

Les femmes tondues

« C’est affreux…on vous enlève votre dignité…j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps… »

Suite à la fin de la seconde guerre mondiale, certains hommes cherchent un moyen de se venger des femmes ayant « entretenu une relation verticale » avec l’occupant. La sanction est la suivante pour ces femmes : elles seront tondues en publique. Comment cela se passait ? Comment les « tondues » réagissaient ? Découvrez dans ce podcast de 2000 ans d’histoire.

Découvrez également 1940-1945, années érotiques : Vichy ou les infortunes de la vertu.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site 2 000 ans d’Histoire

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Les prisons en France ( Jean-Claude Vimont sur France Inter dans l’émission 2 000 ans d’Histoire)

La police

Les femmes tondues à la Libération

Ajoutée le 12 mars 2015 – Dans le cadre de l’émission Passé-Présent du 7 février 2001, l’historien Fabrice Virgili, parle de son livre:  » La France virile. Des femmes tondues à la Libération ».

Vingt mille personnes, essentiellement des femmes, subirent la punition barbare de tonte entre 1943 et 1946. La moitié d’entre elles avaient eu des relations sexuelles avec des Allemands, les autres payaient des crimes réels ou supposés de collaboration avec l’ennemi. C’est une réalité assez différente de l’image habituelle que nous présente Fabrice Virgili après un important travail d’enquête.

Pour en savoir plus la vidéo « Les femmes tondues à la Libération » :

Les femmes tondues à la Libération

La France virile. Des femmes tondues à la LibérationParution du livre le 23 septembre 2000 –  » La France sera virile ou morte « , a-t-on dit en 1944. Virile, elle le fut, et les tontes des femmes accusées de collaboration en témoignent. Sur cet épisode de notre histoire qui, aujourd’hui encore, continue de susciter un malaise, on croyait tout savoir : ayant couché avec l’ennemi, des femmes avaient été violemment punies, dans un très court laps de temps, par des foules vengeresses et des résistants de la dernière heure… Fruit d’une longue recherche, ce livre révèle notamment que la moitié seulement de ces femmes avaient eu des relations sexuelles avec les Allemands ; que les tontes n’eurent rien d’éphémère, puisqu’elles s’étalèrent de 1943 à 1946 – deux dates qui impliquent que, parmi les tondeurs, il y eut aussi des résistants et que les autorités, après la Libération,  » couvrirent  » cette pratique -, et que vingt mille personnes environ furent touchées, de tous âges et de toutes professions, dans la France entière. Que s’est-il réellement passé ? Pourquoi des femmes ? Et quel sens donner à cet événement ?

Biographie de l’auteur :

Fabrice Virgili est historien, chargé de recherche au CNRS et à l’Institut d’histoire du temps présent.

Sommaire :

  • DU MYTHE A LA RÉALITÉ
    • Une collaboration sexuelle ?
    • Où et combien ?
  • LE TEMPS DES TONTES (1943-1946)
    • Sous l’occupation, déjà
    • L’explosion de la Libération
    • Tontes et lynchages après la Libération
  • POURQUOI ?
    • Une violence de proximité
    • Punir les femmes
    • La France  » virile « 

 

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Arrestation et mort de Max Jacob (1876-1944)

 

 

Femmes tondues, la diabolisation de la femme en 1944

Femmes tondues, la diabolisation , Les bûchers de la libérationParution du livre le 15 septembre 2006 – Dominique François, infirmier psychiatrique et auteur de plusieurs ouvrages sur la seconde guerre mondiale, utilise dans ce récit son expérience dans les relations humaines et dans l’analyse des comportements pour aborder le difficile dossier de l’épuration et plus particulièrement celui de la «collaboration horizontale». Les témoignages et les analyses qu’il propose permettent de comprendre le sens symbolique du phénomène des tontes, généralisé a l’ensemble de l’hexagone a la Libération. A partir du témoignage de plusieurs femmes, il retranscrit avec émotion, l’horreur du châtiment, l’humiliation et la difficile réinsertion vécue par les victimes.

Dominique François

Éditeur Cheminements

Collection Une Mémoire

logo éditions cheminementsCheminements est depuis 17 ans un éditeur résolument attaché à vivre une relation avec les régions de France grâce à une production enracinée et un réseau de diffuseurs-distributeurs finement maillé sur tout le territoire.

À la collection Les Gens d’Ici où s’inscrivent récits et romans de terroir, vient s’ajouter une vingtaine de collection dont les 600 titres sont regroupés sous 7 marques et 24 collections (voir lien avec lettre à part) dans des domaines aussi variés que les beaux livres, l’Histoire, romancée ou non, les monographies, l’héraldique, le roman noir inscrit en région, les sujets touchant au pays du bassin méditerranéen.

Et pour manifester toujours mieux la volonté de la maison de s’imposer au plan national et dans les pays francophones la collection Ma part de vérité propose, entre autres sujets crédibilisés et légitimés par le recul de l’analyse, des documents d’actualité et de dialogue judéo-chrétiens vus par les catholiques et les juifs éclairés.