Archives du mot-clé femme flic

Le livre qui a inspiré le film événement de France 2 – FLIC, TOUT SIMPLEMENT

Flic_tout_simplement_hdParution du livre le 14 janvier 2016Martine Monteil a ouvert la voie aux femmes dans la Police judiciaire. Elle a été la première à diriger un commissariat, puis la Brigade de répression du proxénétisme, et la BRB, Brigade de répression du grand banditisme – la fameuse « antigang ». Elle a été à la tête de la célèbre Crim’, ensuite du 36, quai des Orfèvres, et est maintenant « la patronne » de la Police judiciaire nationale. Un parcours sans fautes et il fallait qu’il le fût, car ici comme ailleurs, une femme doit toujours faire deux fois plus et deux fois mieux que les hommes pour être reconnue ! Ce livre retrace les étapes de cette carrière exceptionnelle. On replonge dans les plus grandes enquêtes criminelles de ces dernières années, le tueur en série Guy Georges, Lady Di, les dossiers terroristes, les voyous et les assassins que Martine Monteil a traqués et amenés aux aveux. Elle nous raconte de façon savoureuse comment elle a fait « tomber » Madame Claude, et de manière émouvante comment elle a tenté d’arracher Françoise Sagan à ses démons artificiels. Travail sur le terrain, colt à la ceinture, courses poursuites et longues nuits de surveillance…

Une expérience hors du commun, face aux délinquants mais aussi avec les hommes qu’elle a commandés, sans lesquels rien n’aurait été possible.

Édition Michel Lafon

À propos du téléfilm « Flic tout simplement », réalisé par Yves Rénier

Flic tout simplement

Martine Monteil, flic tout simplement

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Oncle Frank : Frank Costello, vie et mort d’un parrain – (Léonard Katz )

À propos du téléfilm « Flic tout simplement », réalisé par Yves Rénier

À propos du téléfilm Flic tout simplement, réalisé par Yves Rénier  diffusé prochainement sur France 2 en première partie de soirée, je me permets de joindre trois liens du blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Guy Georges, le tueur en série de l’Est parisien

L’indéfendable – Comment défendre un salaud sans un être un soi-même ?

Flic tout simplement

De la « sergote » à la femme flic : Une autre histoire de l’institution policière (1935-2005)

Parution du livre le 24 avril 2008 : L’un des fondements de la division sexuelle du travail est de réserver aux seuls hommes le maniement des armes et d’interdire aux femmes l’accès aux métiers d’ordre qui font usage de la force. Dès lors, l’entrée des femmes dans l’institution policière constitue une rupture anthropologique qui met fin au monopole masculin de la force publique.

À partir d’un riche matériau d’archives et de récits de vie, le livre de Geneviève Pruvost montre qu’en France, il a fallu plus d’un demi-siècle de débats pour que les femmes passent du statut d’assistantes de police dévouées à l’enfance dans les années 1930 au statut de fonctionnaire de police à part entière. L’ouverture progressive de la police aux femmes, parce qu’elle transgresse les usages, est un levier pour explorer tout au long du siècle l’inédite collaboration entre police, travail social et féminisme réformiste, la dénonciation de la violence d’État par les policiers de la génération « 1968 », la constitution du féminisme d’État autour du principe d’égalité professionnelle, le rôle d’arbitrage joué par le conseil de l’Europe et les syndicats policiers, la fabrique médiatique de « battantes », enfin la place accordée aux minorités dans la police de proximité.

Cet ouvrage étudie les étapes successives de ce mariage improbable comme autant d’indices des changements qui ont affecté les rapports entre l’État et les citoyens, permettant à la fois de retracer une histoire du genre, du principe d’égalité, et de proposer une autre histoire de l’institution policière et du rapport à la violence.

Ancienne élève de l’École normale supérieure, Geneviève Pruvost est chargée de recherche au CNRS (CESDIP). Elle est l’auteure de Profession : policier. Sexe : féminin (Édition de la Maison des sciences de l’homme, 2007).

  • Éditeur : LA DECOUVERTE
  • Collection : Textes à l’appui