Archives du mot-clé Eve

Bessie Coleman, pionnière de l’aviation

Bessie Coleman (1892 – 1926) est une aviatrice américaine. En 1921, elle devient la première femme noire à obtenir une licence de pilote.

Une élève douée

Bessie ColemanFille de Susan et George Coleman, Bessie nait à Atlanta (Texas) le 26 janvier 1892. Elle est la dixième de treize enfants. Lorsque Bessie a deux ans, sa famille part s’installer à Waxahachie (Texas), où elle est scolarisée. Elle doit alors marcher plus de six kilomètres par jour pour rejoindre son école réservée aux élèves noirs, où elle développe son goût de la lecture et se révèle très douée en mathématiques.

En 1901, George, ne supportant plus l’omniprésente ségrégation raciale au Texas, quitte sa famille pour aller s’installer en Oklahoma. Bessie a alors neuf ans. Elle poursuit ses études et, à dix-huit ans, prend ses économies pour aller s’inscrire à la Oklahoma Colored Agricultural and Normal University (aujourd’hui Langston University).  Lorsque l’argent vient à lui manquer, elle rentre chez elle…

Pour en savoir plus voir le billet publié par / sur le site /histoireparlesfemmes

9782841864409rNovembre 1920. Bessie Coleman, originaire de Chicago, débarque du SS Imperator à Cherbourg. Elle vient en France pour apprendre à voler. Aux Etats-Unis, pour cause de ségrégation raciale, aucune école de pilotage n’a accepté de l’accueillir. Après sept mois de formation au Crotoy, petit port de la baie de Somme, la jeune Afro-Américaine de 28 ans obtient le brevet de pilote de la Fédération aéronautique, devenant la première femme noire au monde à pouvoir piloter un avion.

BESSIE COLEMAN L’ange noir
Jacques Béal
ESSAIS, DOCUMENTS

Éditions Michalon

BESSIE COLEMAN – AN AMERICAN HERO – YouTube

Vivian Maier, photographe de rue secrète

Vivian Maier (1926 2009) est une photographe de rue américaine dont le travail impressionnant a été découvert par hasard après sa mort.

Initiation à la photographie

Vivian MaierFille de Maria Jaussaud, française, et de Charles Maier, américain issu d’émigrants autrichiens, Vivian Maier nait le 1er février 1926 à New York. Elle a un grand frère de six ans son aîné, Charles William. Lorsque la fillette a trois ans, ses parents se séparent et elle est confiée à sa mère tandis que son frère part vivre avec ses grands-parents paternels. Maria et Vivian s’installent alors dans le Bronx, auprès d’une amie photographe, Jeanne Bertrand. C’est elle qui la première initie Maria et sa fille à la photographie.

En 1932 ou 1933, Jeanne, Maria et Vivian partent s’installer en France. Elles habitent quelques temps à Saint-Julien-en-Champsaur, le village natal de Maria situé dans les Hautes-Alpes, puis juste à côté à Saint-Bonnet-en-Champsaur. Vivian y passe quelques années d’enfance, apprenant le français et jouant avec les enfants de son âge tandis que sa mère fait des photos de leur séjour.  En 1938, Maria et sa fille, qui a alors douze ans, repartent s’installer à New York. Vivian retournera en France une douzaine d’années plus tard pour vendre une propriété dont elle a hérité. Pendant le temps qu’elle passe dans les Hautes-Alpes, elle rend visite à sa famille et, deux appareils photo en bandoulière, fait de nombreux clichés.

Pour en savoir plus voir le billet publié par /

vivian-maier-photographe-de-rue-secrete/

FINDING VIVIAN MAIER with Filmmaker Charles Siskel

À la recherche de Vivian Maier UniversCiné VoD – À la recherche de …

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+

Élise Rivet, Juste parmi les nations

Élise Rivet, devenue Mère Marie Elisabeth de l’Eucharistie, (1890 – 1945) est une religieuse catholique, membre de la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est une Juste parmi les nations.

Mère Marie Elisabeth de l’Eucharistie

Elise RivetFille d’un officier de la marine, Élise Rivet nait le 19 janvier 1890 à Draria, en Algérie. A vingt ans, elle vient en France. En 1913, à 23 ans, elle rejoint la communauté de sœurs infirmières de Notre-Dame de Compassion à Lyon, couvent dont elle devient mère supérieure en 1933. Elle prend alors le nom de Mère Marie Élisabeth de l’Eucharistie.

Après la rapide défaite de la France pendant la Seconde Guerre mondiale, Elizabeth entre très vite en résistance. Elle cache des réfugiés, des juifs, des armes, des munitions dans son couvent et fournit de faux papiers à ceux qui en ont besoin. Le 24 mars 1944, son assistante Mère Marie Jésus et elle sont arrêtées sur dénonciation et interrogées par la Gestapo…

Pour en savoir plus voir le billet publié par /   sur le site histoireparlesfemmes

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 64 197

Édith Piaf « la Môme », chanteuse légendaire

Ce jour-là] Le 19 décembre 1915 n’ait Édith Giovanna Gassion, Édith Piaf, « la Môme Piaf »… qu’on ne présente plus ! Son parcours de vie difficile brisera prématurément une carrière extraordinaire.

Édith Giovanna Gassion, connue sous le nom d’Édith Piaf et surnommée « la Môme » (1915 – 1963), est la chanteuse française la plus célèbre en France comme à l’étranger, avec ses innombrables grands succès comme La Vie en rose, L’Hymne à l’amour, La Foule, Milord…

La maison close

Edith Piaf ritFille d’Annetta Maillard, chanteuse de rue, et de Louis Alphonse Gassion, artiste de cirque, Édith nait le 19 décembre 1915. Ses parents auront un second enfant trois ans plus tard, Herbert. Son père étant parti au front et sa mère trop pauvre pour l’élever, Édith est confiée à sa grand-mère maternelle qui la délaisse complètement. Au bout de dix-huit mois, son père, en permission, la confie à sa grand-mère paternelle qui tient une maison close.

Édith y est choyée par tout le monde. A sept ou huit ans, elle est momentanément aveugle à la suite d’une maladie et sa grand-mère part à Lisieux avec les prostituées de la maison close prier sur la tombe de Thérèse. Édith guérit huit jours plus tard et en gardera une dévotion particulière pour sainte Thérèse…

Pour en savoir plus voir le billet publié par /

Sur le site Histoire par les femmes

Ching Shih, « la Terreur de la Chine du Sud »

Aussi connue sous le nom de Chang I Sao ou de Madame Tsching, Ching Shih, « la Terreur de la Chine du Sud » (1784 – 1844) a commandé l’une des flottes de pirates les plus puissantes de l’histoire ; si puissante qu’aucune marine n’a jamais pu la vaincre…

Pour en savoir plus voir le billet publié par le sur le site histoire par les femmes

philippe-henri-est-de-retourIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 53 235

Andrée De Jongh, cheffe résistante

Andrée De Jongh (1916 – 2007) est cofondatrice et cheffe du réseau de résistance Comète, filière d’évasion de soldats alliés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Andree De JonghAndrée De Jongh naît le 30 novembre 1916 à Schaerbeek, une des 19 communes qui composent Bruxelles en Belgique. Inspirée par la figure héroïque dEdith Cavell, une infirmière britannique devenue espionne pendant la Première Guerre mondiale, elle est attirée par le milieu médical. Se révélant néanmoins douée pour le dessin, elle se lance dans des études d’arts décoratifs tout en suivant une formation pour devenir ambulancière. Après ses études, elle devient dessinatrice publicitaire au sein de la société Sofina à Malmédy, ville francophone située dans la province de Liège.

Lorsque les troupes allemandes envahissant la Belgique, Andrée s’engage auprès de la Croix-rouge, à Bruxelles, où elle s’occupe de soldats alliés blessés. Elle décide alors de rejoindre la Résistance et s’investit dans un premier réseau, qui est démantelé. Avec l’aide de son père Frédéric et d’un autre membre de son premier réseau, Arnold Deppé, elle se lance alors dans la création d’une filière d’évasion vers l’Espagne, traversant en train la France occupée. En juillet 1941, le premier voyage emmène avec succès vers le sud un groupe de Belges qui veulent continuer le combat en Angleterre…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site histoireparlesfemmes par /

ob_462626_ob-056637-p1150922Indépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

blog de Philippe Poisson  2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

philippe poisson – Google+