Archives du mot-clé Edmonde Charles-Roux

Elle, Edmonde

Il y a un an disparaissait Edmonde Charles-Roux.

La première biographie de cette femme aux mille vies.

cro15novembre-tt-width-326-height-468-lazyload-0-crop-1-bgcolor-ffffffParution du livre le 5 janvier 2017 – Elle, c’est Edmonde Charles-Roux. Résistante, grande amoureuse, écrivain à succès, prêtresse de la mode, croisée socialiste, présidente de l’académie Goncourt, égérie d’un groupe de rap… Une femme aux mille vies, passionnée et engagée, romanesque en diable.

Née en 1920, fille d’un ambassadeur à Rome auprès du Saint-Siège, elle est élevée dans des palais italiens, au milieu des artistes, des princes et des papes. Elle semble promise à une vie bien rangée. Mais en 1940, elle s’engage comme infirmière-ambulancière, avant de rejoindre la clandestinité. À la Libération, cette caporal-chef de la Légion étrangère, décorée de la croix de guerre, devient journaliste à Elle, puis révolutionne Vogue. Son premier roman obtient le prix Goncourt. De Gaulle lui confiera : « Madame, vous votez mal mais vous écrivez bien. » Grande bourgeoise aimantée par les marginaux, elle devient la muse d’écrivains célèbres, de peintres et de photographes d’avant-garde. C’est aussi une féministe qui ne craint pas les diables macho. Avec Gaston Deferre, le flamboyant maire de Marseille, ministre de l’Intérieur de Mitterrand, elle forme un couple légendaire qui navigue entre les ors de la République et le monde ouvrier, les bals du gotha et la fête de l’Huma.

Rebelle, courageuse, pétrie de désirs, de talents et de contradictions, Edmonde assume tout. Une femme libre, tout simplement.

Jean-Noël Liaut est écrivain et traducteur. Il a publié plusieurs biographies parmi lesquelles Elsa Triolet et Lili Brik, les sœurs insoumises, prix de la biographie historique de l’Académie française 2015. Livre publié chez Allary

philippe-henri-est-de-retourIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 61 631

Disparition d’Edmonde Charles-Roux : Une « Femme debout » entrée en résistance

La Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation salue avec respect et émotion la disparition d’Edmonde Charles-Roux à l’âge de 95 ans. Cette figure de la Résistance, cette femme de lettres avait fait de la liberté et de l’égalité le combat de sa vie.

Ayant côtoyé les plus grands tout en soutenant les plus démunis, elle poursuivit tout au long de sa vie un engagement sans faille pour le respect et la transmission des valeurs républicaines, et en particulier la liberté d’expression et l’égalité entre hommes et femmes.

Cette disparition confirme la nécessité pour notre société de faire face à la disparition des grands témoins de la Seconde Guerre mondiale. C’est pourquoi doivent être développés, comme au Camp des Milles, des lieux-témoins qui prennent le relais des témoins, des lieux qui montrent jusqu’où ont pu conduire les extrémismes, les racismes et l’antisémitisme par le passé mais qui montrent aussi les capacités humaines pour résister face aux engrenages menant au pire. Edmonde Charles-Roux savait se rebeller contre ce qu’elle jugeait injuste.

Elle apporta son soutien à la Fondation, en particulier lorsqu’elle fut invitée à son premier Forum annuel : « Femmes debout, femmes en résistance ». C’est en mémoire et en héritage des combats qu’elle a menés aux côtés de tant d’autres hommes et femmes de courage et de devoir que la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation œuvre au quotidien pour transmettre à tous les leçons de l’histoire pour aujourd’hui. Celle qu’illustre le dernier grand camp français d’internement et de déportation encore intact mais aussi plus largement l’histoire des grands génocides du XXème siècle.

Comme aux heures noires, l’engagement de chacun peut aujourd’hui s’opposer aux dangers des extrémismes, des racismes et de l’antisémitisme qui menacent la paix civile, la démocratie et la liberté de tous. Site-mémorial du Camp des Milles

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Libre et indocile, la journaliste et romancière Edmonde Charles-Roux …

Femme de lettres et journaliste dont le parcours épouse lhistoire culturelle française depuis près de soixante-dix ans, Edmonde Charles-Roux est morte mercredi 20 janvier à Marseille, à l’âge de 95 ans.

Farouchement méridionale – si ses parents sont marseillais, son ascendance annexe aussi les pays cévenol et avignonnais –, résolument cosmopolite par son éducation, elle naît à Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, le 17 avril 1920. Fils d’un armateur marseillais, son père, François (1879-1961), est certes un homme d’affaires, mais aussi un diplomate. S’il devient membre de l’Institut (Académie des sciences morales et politiques), ses postes officiels l’entraînent, lui et les siens – son épouse, Sabine, et leurs enfants, Cyprienne, qui deviendra princesse del Drago, Jean, diplomate converti à la congrégation des rosminiens, et Edmonde donc – à vivre, selon ses affectations, à Saint-Pétersbourg, Istanbul, Le Caire, Prague – la ville de la petite enfance –, et Londres. Déménageant avec armes et bagages, chiens, chevaux et selleries…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site Le Monde

Une vidéo d’appui sur le site de l’INA :

Edmonde Charles Roux

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Journal carcéral du résistant François Verdier