Archives du mot-clé Assemblée nationale

Seize femmes d’élite : de la Résistance à l’Assemblée nationale

Le livre. Depuis 1993, chaque nouvelle législature bat le record de la précédente. En 2017, ce sont 224 femmes qui ont été élues à l’Assemblée nationale, représentant 38,8 % des députés ; en 2012, elles n’occupaient qu’un quart de l’Hémicycle, contre à peine plus de 18 % en 2007. Au regard de ces vingt dernières années, la place des femmes au sein de la représentation nationale semble acquise et le mouvement de la féminisation du monde politique enclenché de manière inéluctable.

Michèle Cointet, spécialiste de la seconde guerre mondiale et particulièrement de Vichy, vient nous rappeler non seulement qu’il n’en a pas toujours été ainsi, mais, surtout, à quel point cette voie fut difficile à ouvrir pour les seize pionnières, ces « seize femmes d’élite ». A partir de novembre 1943, dans la France libre d’Alger puis installée dès 1944 à Paris, l’Assemblée consultative provisoire fut la première à accueillir des femmes, désignées par le Conseil national de la Résistance.

Ce changement vient d’un homme

Peu de temps après leur passage, la voie s’était déjà refermée, dès après la légalisation du droit de vote féminin, le 21 avril 1944 ; de 5,6 % de femmes dans la première assemblée constituante de 1945, le taux a chuté à 1,4 % en 1958 pour ne remonter à 4,3 % qu’en 1978 et dépasser les 10 % qu’à partir de 1997. « Le changement n’est jamais qu’une étape à consolider, un édifice dont il faut sans cesse entretenir les fondations et qui a besoin d’être agrandi » , rappelle l’auteure, professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université de Tours.

En 1944, ce changement vient d’un homme, Charles de Gaulle, « véritable créateur du droit de vote des Françaises », prérequis indispensable pour obtenir celui d’être éligibles. Le général veut « restaurer la République » et « marquer la rupture avec un monde politique archaïque » ;« la Résistance engendre une république renouveléeLes…

En savoir plus sur  Seize femmes d’élite : de la Résistance à l’Assemblée nationale 

Il y a soixante-dix ans, les 33 premières femmes entraient à l’Assemblée nationale

Actuellement, un quart des membres de l’Hémicycle sont des femmes. Une proportion inédite sous la Ve République.

Retour vers le passé. Il y a soixante-dix ans, trente-trois femmes ouvraient les portes de l’Hémicycle aux Françaises. Parmi les premières députées de la République, entrées à l’Assemblée nationale le 21 octobre 1945 : Marie-Claude Vaillant-Couturier, Germaine Peyroles, Madeleine Léo-Lagrange, Raymonde Nédelec, la dernière de ces trente-trois précurseuses encore en vie qui fêtera d’ailleurs jeudi ses 100 ans…

Pour en savoir plus voir le billet publié le 21 octobre sur le site Le monde

Marie-Claude Vaillant-Couturier : Une femme engagée, du PCF au …

14691147_10154019177248997_4431456290662948463_nEn parallèle  du blog  FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …
 
 

Accéder au Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines.

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Philippe poisson – Google+ 51 178

 blog de Philippe Poisson

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer