Archives pour la catégorie Sites amis

« Les fonds d’archives sont d’une richesse incroyable sur l’histoire des femmes »

 Jusqu’en juin 2018, les Archives nationales mettent les femmes à l’honneur sur leur site de Pierrefitte-sur-Seine dans le cadre de l’opération « Aux Archives, citoyennes ! » Éclairage avec leur directrice, Françoise Banat-Berger. 

Aux Archives nationales, on trouve des fonds très riches sur l’histoire des femmes, notamment les fonds emblématiques de Simone Veil, mais aussi ceux de grandes scientifiques, comme l’anthropologue Françoise Héritier, l’historienne Michelle Perrot, ou la psychanalyste Françoise Dolto

Quand nous nous sommes installés sur le site de Pierrefitte-sur-Seine, nous avons tout de suite eu des liens étroits avec l’Université Paris VIII en pointe sur la question du genre. Pour cette raison, nous avons, dès 2013, fait des archives de genre un axe de travail majeur de notre programme scientifique et culturel.  L’an dernier, l’exposition, « Présumées coupables » qui retraçait l’histoire des femmes qui, depuis le Moyen-Age, ont été confrontées à l’institution judiciaire, a eu beaucoup de succès. Parallèlement, le ministère de la Culture a commandé un rapport sur les archives des femmes à l’historienne Françoise Thébaud qui a réuni autour d’elle de nombreuses institutions et associations. Au moment de la remise du rapport, les Archives nationales ont accueilli plusieurs tables-rondes où se sont exprimés, d’un côté, les institutions, représentées dans toute leur diversité, de l’autre, des donateurs, qui ont expliqué le sens que revêtait pour eux cet acte de donation. Les débats ont été passionnants. C’est dans ce cadre que nous avons décidé, en ayant aussi à l’esprit la volonté de nouer des partenariats avec les communes voisines et les associations de Pierrefitte-sur-Seine, de lancer le cycle « Aux Archives, citoyennes ! »   …

Pour en savoir plus lire le billet publié le 25 octobre 2017 sur le site

 Culturecommunication.gouv.

Statistiques du blog d’information Criminocorpus au 1er juillet 2017

19656959_10154739910378997_4663648670195330159_nMarc Renneville, directeur de la Revue Criminocorpus – Clamor et Philippe Poisson, membre correspondant de la Revue Criminocorpus – Clamor en  « mission carcérale » sur la La Côte d’Albâtre.

… « Le blog d’information Criminocorpus s’est enrichi de nouvelles rubriques POLICEGENDARMERIECINÉ-CLUBROMANS ET FICTIONSPOLARCAPTIVITÉBANDE-DESSINÉE, etc. Il  fonctionne en parallèle de la revue avec laquelle il a de nombreux liens. Il est hébergé sur la plateforme Hypothèses.org qui publie des carnets de recherche en sciences humaines et sociales. Il s’agit d’abord d’un moyen plus vivant et davantage accessible que la revue scientifique en ligne pour diffuser les connaissances et les sources de connaissances de l’histoire de la justice, des crimes et des peines. C’est pour cela que l’on y trouve des liens vers les nouvelles publications de la revue ou les nouveautés du musée numérique ainsi qu’une grande diversité de ressources sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines qui sont signalées dans ses publications (romans, polars, documents sonores, travaux universitaire etc). Le blog publie également des appels à contribution pour les prix scientifiques, les séminaires, les colloques ou les journées d’études dans le domaine de l’histoire de la justice. C’est là le deuxième aspect important de ce blog, c’est qu’il constitue en quelque sorte un espace numérique qui a vocation à rapprocher les différents acteurs de l’histoire de la justice. Il contribue ainsi à former une véritable communauté scientifique dans ce domaine, et ce autour de la plateforme Criminocorpus » 

Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …

Lancement de la recherche participative HUGO. Patrimoine des lieux …

Criminocorpus – Revue d’Histoire de la justice, des crimes et des peines

Pour un Musée de la Justice et de la Sécurité au 36 quai des Orfèvres …

 

Mois Visiteurs différents Visites Pages Hits Bande passante
Jan 2017 37 277 64 387 119 269 124 102 4.15 Go
Fév 2017 31 326 59 665 108 902 112 775 4.61 Go
Mar 2017 32 772 62 478 110 760 114 793 4.68 Go
Avr 2017 35 390 64 159 110 344 113 938 3.83 Go
Mai 2017 52 497 85 451 147 976 155 180 5.69 Go
Juin 2017 43 930 75 014 153 403 157 175 6.48 Go

 

Jour Visites Pages Hits Bande passante
01 Juin 2017 2 489 5 105 5 221 233.77 Mo
02 Juin 2017 2 027 3 942 4 049 175.74 Mo
03 Juin 2017 1 873 3 797 3 882 153.89 Mo
04 Juin 2017 1 839 3 993 4 095 166.37 Mo
05 Juin 2017 1 994 4 179 4 294 173.57 Mo
06 Juin 2017 2 045 4 086 4 226 195.04 Mo
07 Juin 2017 2 160 3 374 3 510 132.02 Mo
08 Juin 2017 1 904 3 122 3 220 99.81 Mo
09 Juin 2017 2 334 3 918 4 031 147.99 Mo
10 Juin 2017 1 935 3 182 3 259 137.00 Mo
11 Juin 2017 2 314 3 586 3 705 110.46 Mo
12 Juin 2017 2 441 3 642 3 757 113.08 Mo
13 Juin 2017 2 187 3 388 3 544 143.66 Mo
14 Juin 2017 2 283 3 677 3 799 144.63 Mo
15 Juin 2017 3 350 6 005 6 168 265.55 Mo
16 Juin 2017 2 665 5 235 5 362 276.41 Mo
17 Juin 2017 2 193 3 852 3 957 177.88 Mo
18 Juin 2017 2 575 4 300 4 404 197.02 Mo
19 Juin 2017 2 961 5 142 5 313 202.99 Mo
20 Juin 2017 2 769 4 759 4 910 190.47 Mo
21 Juin 2017 2 414 5 413 5 511 264.52 Mo
22 Juin 2017 2 215 5 040 5 132 232.15 Mo
23 Juin 2017 2 375 6 254 6 373 258.17 Mo
24 Juin 2017 2 271 5 357 5 469 222.69 Mo
25 Juin 2017 2 643 6 521 6 655 269.51 Mo
26 Juin 2017 3 160 7 697 7 875 365.71 Mo
27 Juin 2017 3 231 8 703 8 876 471.76 Mo
28 Juin 2017 3 396 8 686 8 817 421.54 Mo
29 Juin 2017 3 270 8 873 9 035 368.87 Mo
30 Juin 2017 3 701 8 575 8 726 319.10 Mo

 

« Prendre sa vie en main, rebattre les cartes du destin » – La collection Terres de France aux Presses de la Cité.

19397179_10213430026575724_3832446145308238408_nPrendre sa vie en main, rebattre les cartes du destin tels pourraient être les thèmes de ce mois de juin.

Yves Jacob explore le sentiment amoureux face à l’adversité et la guerre. S’engager ou s’attacher, se rebeller ou courber l’échine sous l’occupant ?

Exilé en terre bretonne, Hugo sera cet « arbre déraciné » contraint à un choix inexorable. Une nouvelle auteure pour un premier roman coup de cœur !

Anne Michel nous invite à retrouver le goût des autres et du bonheur au sein d’une petite île bretonne à la nature sauvage et indomptable.

Des personnages cabossés par la vie vont y réapprendre à vivre et à aimer.

Clarisse Enaudeau, directrice littéraire

Lancement de la recherche participative HUGO. Patrimoine des lieux de justice

Souvent peu accessibles, chargés d’imaginaires et de mémoires conflictuelles, les lieux de justice restent aujourd’hui largement méconnus malgré leur ancrage dans les territoires.

HUGO est un nouveau service en ligne dédié à la connaissance partagée du patrimoine judiciaire. Il vise à dresser un inventaire géolocalisé des lieux de jugement et d’exécution des peines en rassemblant des informations relatives à l’architecture, l’histoire et la mémoire des lieux.

Son interface de consultation bilingue et en libre accès est destinée à faciliter le recueil d’informations et les recherches sur le patrimoine judiciaire.

Conçu sur une base participative, HUGO offre ainsi à chacun la possibilité de contribuer à la collecte des données par un formulaire complet ou simplifié.

HUGO est piloté par le CLAMOR. Centre pour les humanités numériques et l’histoire de la justice (UMS 3726). Le projet a reçu le soutien de la Mission de recherche Droit et Justice et de la région Normandie. Il est réalisé en partenariat avec les Archives nationales, l’Université de Rouen, l’équipe InTRu (Tours), l’École nationale d’administration pénitentiaire et le Centre d’histoire judiciaire de Lille.

Le compte Twitter  @HUGOgeojustice vous relaiera toute l’actualité des dernières mises en ligne.

Plus d’information sur le projet : https://hugo.criminocorpus.org/fr/

Vous souhaitez participer ?  Rendez-vous sur :

https://criminocorpus.org/fr/reperes/lieux-de-justice/hugo-participer-au-projet/

Télécharger l’affiche de présentation

L’édito juin 2013 – La collection Terres de France

18423997_10213071194085136_8103015401728303060_nPrendre sa vie en main, rebattre les cartes du destin tels pourraient être les thèmes de ce mois de juin.

Yves Jacob explore le sentiment amoureux face à l’adversité et la guerre. S’engager ou s’attacher, se rebeller ou courber l’échine sous l’occupant ?

Exilé en terre bretonne, Hugo sera cet « arbre déraciné » contraint à un choix inexorable. Une nouvelle auteure pour un premier roman coup de cœur !

Anne Michel nous invite à retrouver le goût des autres et du bonheur au sein d’une petite île bretonne à la nature sauvage et indomptable.

Des personnages cabossés par la vie vont y réapprendre à vivre et à aimer.

Clarisse Enaudeau, directrice littéraire

Chaque roman de la collection Terres de France aux Presses de la Cité est une invitation au voyage. Voyage au cœur de la passion, celle de nos auteurs dont la plume fait vivre d’extraordinaires destins, celle, aussi, de leurs héros qui, livre après livre, deviennent une part de notre mémoire. Voyage encore au cœur de nos régions, voyage enfin au doux parfum d’antan.

Le succès de la collection Terres de France ne serait pas ce qu’il est sans  vous, sans les Amis de Terres de France. Un fabuleux enthousiasme, témoin d’une passion partagée.

Clarisse Enaudeau nous parle du métier d’éditrice – YouTube

Clarisse Enaudeau présente la collection Terres de France – YouTube

Collection Terres de France l Accueil

L’Ombre de la Sainte-Victoire

9782258143630

Parution du livre en mai 2017 – Entre joies et drames, le retour dans sa terre natale, au pied de la montagne Sainte-Victoire, d’un médecin et de sa fille adoptive.

A cinquante ans, après une longue carrière outre-mer, le médecin Bertrand Larivière revient dans sa propriété de Sauveterre, au pied de la montagne Sainte-Victoire, accompagné de Lan, une orpheline indochinoise qu’il a adoptée. Au village, l’accueil n’est pas à la hauteur de leurs espérances : l’enfant et son père doivent faire face à la méfiance et à l’hostilité des habitants. La jeune Lan, devenue Bénédicte, cherche le réconfort dans les splendeurs éclatantes de la campagne aixoise. De sa rencontre avec un célèbre peintre vont naître une belle amitié et une certitude : c’est à l’ombre de la Sainte-Victoire que sa vie se joue désormais.

Collection Trésors de France aux Presses de la Cité

9956626019d52110383038373433373831363537Jean-Max Tixier ( Crédit photo : © Jean-Max Tixier © Monique Charles) est né à Marseille. Il entreprend un long et brillant parcours universitaire (en sciences et en lettres modernes) qui s’achève en 1978 par une thèse de doctorat intitulée Pour une logique poétique, sur les rapports entre la poésie et les mathématiques. Féru de littérature depuis son plus jeune âge, il s’essaie très tôt à la poésie, une passion qui ne se démentira jamais.

Parallèlement à sa carrière d’enseignant, qu’il débute en 1962, Jean-Max Tixier mène de front une prolifique activité journalistique et littéraire. Son premier recueil de poèmes, La Poussée des choses, paraît en 1967. De nombreuses publications – tous genres confondus – suivent, couronnées par de nombreux prix (entre autres les prix Louis-Guillaume et Antonin-Artaud). Jean-Max Tixier collabore à plusieurs revues littéraires, comme Encres vives, Sud, Europe.

Il devient de 1968 à 1980 secrétaire régional de l’Union des écrivains. Homme de lettres accompli, il s’essaie avec bonheur à tous les genres : poésie, roman, conte, essai, critique, nouvelles. Il se fait connaître du grand public en collaborant dès 1989 aux ouvrages du célèbre commissaire N’Guyen Van Loc, alias « le Chinois ». Mais c’est dans un registre plus personnel et plus littéraire que Jean-Max Tixier révèle l’étendue de son talent. En témoignent ses nombreux recueils de poèmes.

Fier de ses origines provençales, il aime à dire : « Ma terre, je la porte à l’infini. » Aussi est-il très heureux d’avoir reçu en 1994 le Grand Prix littéraire de Provence pour l’ensemble de son oeuvre (qui compte une soixantaine d’ouvrages).

Jean-Max Tixier meurt en 2009 à l’âge de 74 ans.

14720428_1408700452473782_5510761753773663088_n

Chaque roman de la collection Terres de France aux Presses de la Cité est une invitation au voyage. Voyage au cœur de la passion, celle de nos auteurs dont la plume fait vivre d’extraordinaires destins, celle, aussi, de leurs héros qui, livre après livre, deviennent une part de notre mémoire. Voyage encore au cœur de nos régions, voyage enfin au doux parfum d’antan.

Le succès de la collection Terres de France ne serait pas ce qu’il est sans  vous, sans les Amis de Terres de France. Un fabuleux enthousiasme, témoin d’une passion partagée.

Clarisse Enaudeau nous parle du métier d’éditrice – YouTube

Clarisse Enaudeau présente la collection Terres de France – YouTube

Collection Terres de France l Accueil

Un mariage en eaux troubles (Sylvie ANNE) – Collection Terres de France

9782258137561

A Brive, en 1935. Par son mariage, la douce Alice est au coeur des manigances et des ambitions de Paul Bersac et de sa mère. Lui, propriétaire de la source d’eau la Châteline, cache sa part d’ombre. Mais bientôt Alice se rebelle…

Jamais la timide Alice n’aurait pu rêver d’une si belle union… Le tout récent propriétaire de la source d’eau la Châteline, Paul Bersac, alliant charme et assurance, a demandé sa main à ses parents, prospères paysans corréziens. Alice est amoureuse. Pour la première fois. Et qu’importe si Marthe, sa future belle-mère, se montre si intrusive.

Or, au fil des mois de leur vie commune, la jeune épouse s’interroge. Paul est lointain. Est-il vraiment le mari dont elle rêvait ? Sa société perd de l’argent. Est-il le brillant entrepreneur qu’il a voulu faire croire ? Et surtout, comment peut-elle exister au sein du couple quasi fusionnel que forment Paul et sa mère ?

En ces années 1930, il est difficile pour une jeune femme sans expérience de s’affirmer. Et pourtant Alice Bersac va se rebeller…

Sylvie ANNE est née à Boulogne sur mer.

sylvieannenewAprès des études classiques, elle s’oriente vers l’Histoire de l’Art. Diplômée de l’Ecole du Louvre, elle obtient également une licence d’Histoire de l’Art à la Sorbonne.

En 1985 paraît son premier roman qui a pour cadre la Normandie. Elle publiera ensuite régulièrement aux Presses de la Cité puis chez Calmann-Lévy en 2011. Parallèlement, elle choisit de mener une carrière dans l’Audiovisuel public où elle travaille toujours. Parmi ses ouvrages, « La Maîtresse du corroyeur » a été adapté avec un beau succès d’audience pour France3.

Après une incursion en Normandie, elle choisit de placer ses intrigues dans le Limousin , berceau de ses ancêtres maternels.

ob_59a6b3_ob-8231f9-ob-416fb2-105001003105086201

Chaque roman de la collection Terres de France aux Presses de la Cité est une invitation au voyage. Voyage au cœur de la passion, celle de nos auteurs dont la plume fait vivre d’extraordinaires destins, celle, aussi, de leurs héros qui, livre après livre, deviennent une part de notre mémoire. Voyage encore au cœur de nos régions, voyage enfin au doux parfum d’antan.

Le succès de la collection Terres de France ne serait pas ce qu’il est sans  vous, sans les Amis de Terres de France. Un fabuleux enthousiasme, témoin d’une passion partagée.

Clarisse Enaudeau nous parle du métier d’éditrice – YouTube

Clarisse Enaudeau présente la collection Terres de France – YouTube

Collection Terres de France l Accueil