Archives pour la catégorie Santé

J’étais une Rochambelle – Raymonde Jeanmougin

J’étais une Rochambelle – Interview de madame Raymonde Jeanmougin Rochambelle de la 2eme DB par Pauline Brunet, sous la direction de Pierre-François Boselli. Film et montage : Emilien Pépin. Cette interview a été réalisé dans le cadre d’un hommage rendu aux Rochambelles sur le salon Vivre l’Histoire, organisé par la société H-Events. Paris, Espace Champerret – 12-14 Février 2016

J’étais une Rochambelle – Raymonde Jeanmougin – YouTube

Les Rochambelles furent une unité d’infirmières volontaires engagées au combat lors de la libération de l’Europe et l’une des deux seules unités féminines à être engagées sur le front européen.

Tout a commencé avec Florence Conrad, infirmière à la Croix Rouge pendant la première guerre mondiale. Cette américaine francophile de 57 ans veut absolument prendre part à la seconde guerre mondiale à sa façon et décide de créer son unité d’infirmières.

Dès le départ, les Rochambelles c’est une histoire de femmes, puisque c’est auprès de riches américaines qu’elle trouve les fonds nécessaires à l’achat de 19 ambulances flambant neuves de marque Dodge. Elle réussit ensuite par son énergie et sa détermination à convaincre 14 françaises habitant New York à se lancer dans l’aventure…

Pour lire l’intégralité de cet article, sur le lien suivant :

Les Rochambelles, une histoire de femmes

J’étais une Rochambelle – Raymonde Jeanmougin – YouTube

Avortement, l’obscurantisme polonais

La législation polonaise sur l’avortement est déjà l’une des plus restrictives d’Europe. Mais certaines associations catholiques veulent encore la durcir. Un projet de loi a été déposé en ce sens le 8 janvier dernier. En 2016, seule la mobilisation de milliers de Polonaises avait permis l’abandon d’un projet de loi similaire.

Pour en savoir plus lire le billet publié par Audrey Lebel sur le site du Monde diplomatique

« Femmes et santé, encore une affaires d’hommes ?

26239865_1799519883412338_3720330439795287697_n

#Interview : Catherine Vidal dans L’Obs

« En matière de santé, les hommes et les femmes ne sont pas logés à la même enseigne. Si les femmes vivent plus longtemps que les hommes, elles passeraient plus d’années qu’eux en mauvaise santé. Catherine Vidal, Dans un livre intitulé « Femmes et santé, encore une affaires d’hommes ? » Editions Belin qu’elle cosigne avec l’historienne Muriel SALLE, explique en quoi les stéréotypes de genre influencent le monde médical et conduisent ainsi à des situations d’inégalité »

https://www.nouvelobs.com/…/les-stereotypes-de-genre-jouent…

L’administration des grossesses

Alors que, au début du XXe siècle, l’avortement a été réprimé en métropole sur fond de politique nataliste, il a été encouragé par les autorités dans l’île de La Réunion après 1945. Ces pratiques éclairent la construction d’un biopouvoir au croisement du genre, de la classe et de la race.

Depuis 2015, la question de l’accès à l’Interruption volontaire de grossesse (IVG) connaît une nouvelle actualité. En 2015 et 2016, la remise en cause de ce droit a provoqué des manifestations dans plusieurs pays d’Europe, à l’exemple de la Pologne ou de l’Espagne. La mort récente de Simone Veil, qui avait en 1975 porté la loi de dépénalisation de l’avortement, a suscité de multiples hommages, certains émanant d’anciens adversaires, d’« entrepreneurs de lutte » contre le droit à l’IVG, pour reprendre l’expression utilisée par Fabrice Cahen dans son livre Gouverner les mœurs. La lutte contre l’avortement en France, 1890-1950. Au même moment, le livre de Françoise Vergès, Le ventre des femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme, rappelle que des avortements forcés ont eu lieu à La Réunion en 1970…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Caroline Muller , le 6 décembre 2017 sur le site de la La vie des idées

À propos de : F. Cahen, Gouverner les mœurs. La lutte contre l’avortement en France, 1890-1950, Ined, et F. Vergès, Le ventre des femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme,Albin Michel.

____________________________________________________________________________________________

24294005_10155143598643997_666454150986299561_nVous pouvez aussi suivre mon activité principale dans le très sérieux Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …criminocorpus.hypotheses.org/

Le Médecin qui voulut être roi – Sur les traces d’une utopie coloniale (Guillaume Lachenal)

114256_couverture_Hres_0

Parution du livre le 9 février 2017 – « Un médecin gouvernait seul, pendant la Seconde Guerre mondiale, une région entière du Cameroun. Il tentait d’y réaliser une utopie où la médecine guiderait toute la politique et où la politique deviendrait thérapie sociale… »

L’histoire du docteur David ressemble à un rêve exaucé : celui d’un monde réinventé par les médecins. Elle rappelle que les colonies furent, pour les hérauts de la santé publique, des espaces d’exception affranchis des contraintes de la politique ordinaire, propices aux expériences grandeur nature. Celles de cet officier des Troupes coloniales furent totales. Les autorités françaises les présentèrent comme des succès. Les archives et les témoignages en livrent une image plus troublante.

Guillaume Lachenal retrace ici le destin d’une utopie, en entrecroisant l’itinéraire de son maître d’œuvre et le récit captivant d’une enquête de terrain, qui l’a conduit de l’Afrique aux îles du Pacifique. Dans les lieux et les paysages marqués par les aventures impériales du docteur David, dans la végétation, les objets, les chansons, les mémoires ou les ruines, il découvre que cette histoire se conjugue au présent. C’est une histoire toujours vive, faite de promesses impossibles, de violence, de rêves de grandeur, de désir d’échec et de rendez-vous manqués, où l’attente du futur s’abîme dans la comédie tragique du pouvoir.

Guillaume Lachenal est maître de conférences en histoire des sciences à l’Université Paris-Diderot. Il a notamment publié Le médicament qui devait sauver l’Afrique. Un scandale pharmaceutique aux colonies (La Découverte, 2014).

Editions Seuil: Editions du Seuil, Maison d’édition, Littérature – Seuil.com

Sciences humaines
Histoire
L’Univers historique

France Culture fait une place à Madeleine Pelletier : première femme interne des hôpitaux de Paris et franc-maçonne féministe

Cheveux courts, sourire rare. Née en 1874, Madeleine Pelletier fut la première femme interne des hôpitaux de Paris. Portrait d’une franc-maçonne féministe à retrouver sur France Culture.

Qui est cette femme à forte poitrine, aux cheveux très courts, habillée « comme un homme ordinaire dans les années 1910 » sur cette photo en noir et blanc ? « Je vois une féministe qui n’a pas appris à sourire […] mais qui a aussi, peut-être, désappris à sourire, décrit l’historienne Christine Bard au micro de Céline du Chéné, pour France Culture. Madeleine Pelletier ne veut pas utiliser ce type d’armes qu’elle estime réservées aux femmes “asservies”. » … Aude Dassonville

Pour en savoir plus et écouter le document sonore sur Telerama

Jean-Louis Baudelocque : Quand l’accouchement devient une science

 23519281_1981786851837465_7731755437417440221_n

Le nouveau Patrimoine en revue est arrivé !

Venez découvrir le docteur Jean-Louis Baudelocque et ses successeurs qui ont révolutionné la prise en charge de l’accouchement, grâce à la création d’instruments et la mise en place de formations spécifiques.

À lire et à partager sans modération ! ➡️ Archives de l’AP-HP

https://fr.calameo.com/read/0040218272104beac8d29