Histoire d’une marginalité : les antivax

L’une des fonctions traditionnellement assignée à l’histoire, en tant que discipline, est d’éclairer le présent. Bien entendu, une telle assertion est hautement discutable puisque les contextes n’étant jamais les même, elle ne se répète jamais. Mais rien n’y fait, le rôle social de l’historien semble bien être celui-ci : rendre plus intelligible l’actualité par la connaissance du passé. C’est, du reste, cette fonction qui, visiblement, a poussé Françoise Salvadori et Laurent-Henri Vignaud à publier un ouvrage consacré à l’histoire de ceux que l’on nomme les « antivax »1

Pour en savoir plus lire l’article publié par Erwan LE GALL sur le site de En envor

En Envor est la revue électronique gratuite d’histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l’histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c’est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s