« Les auxiliaires de la guerre à l’époque moderne (cantinières, vivandières, prostituées) » 

Communication de Marion Trévisi, maître de conférence à l’Université de Picardie – Jules Verne, prononcée le 14 janvier 2016 lors des journées d’étude « La guerre et les femmes » organisées dans le cadre du programme de recherche « Guerre et société » soutenu par la Fondation Simone et Cino del Duca et l’Académie des sciences morales et politiques.

Marion Trévisi est maître de conférences en histoire moderne à l’université de Picardie Jules Verne (Amiens). Spécialiste d’histoire de la famille, elle s’est intéressée aux solidarités familiales et au rôle des femmes dans les familles françaises du XVIIIe siècle. Elle poursuit désormais une enquête de grande ampleur sur les femmes et la guerre à l’époque moderne…

Gravure : Françaises sous l’uniforme, 1852-1993 – Cantinière-vivandière du 16e régiment d’infanterie. Derrière elle un fourgon réglementaire.

Pour en savoir plus sur le site de Canal Académie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s