Les temps mandarine (Charlène Deguillaume)

Paru le 20 novembre 2017 –  » Elle regardait partir le garçon qui s’accrochait au cou de son papa en continuant de la fixer. Il serrait le petit animal contre lui, toujours aussi fort, et disparut rapidement dans le colimaçon. Elle s’avança jusqu’à la balustrade, se pencha, il avait les yeux levés vers elle, il l’attendait. Ils se donnèrent rendez-vous ainsi à chaque étage, puis il disparut définitivement. Les échos sourds de la porte en fer forgé qui s’était refermée s’élevèrent dans tout l’immeuble. Et le silence réinvestit les lieux. «

Lilas habite à côté des Guillermo depuis des années sans jamais leur avoir prêté attention, jusqu’à ce soir là de février. Alors que son ami Gabriel la retrouve chez elle, le palier est agité par des urgentistes qui emmènent sa voisine inconsciente sur un brancard. Lilas fait alors la connaissance de son petit voisin, Lucas, un enfant d’une dizaine d’années qui ne ressemble en rien aux autres.

Charlène Deguillaume est également l’auteur de A marée basse, certaines îles se rejoignent, publié aux éditions Revoir.

On peut être scientifique de formation et littéraire dans l’âme. C’est-ce que nous enseigne Charlène Deguillaume, docteur ingénieur en chimie, qui a sorti son deuxième roman « Les temps mandarine », aux éditions Revoir.

L’auteure signe avec « Les temps mandarine » un roman plein de tendresse et de bienveillance.

Éditeur  Revoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s