Les femmes dans la Grande Guerre mises en avant au festival du film de Compiègne

C’est pour rendre hommage «  au rôle tout à fait essentiel que les femmes ont tenu pendant la Grande Guerre  », souligne Michel Foubert, que le Festival du film de Compiègne a décidé de leur rendre hommage. Entre le 2 et le 11 novembre, elles seront particulièrement mises en avant à travers une série de films, de soirées et de rencontres.

«  Elles ont été un soutien essentiel dans le moral et l’esprit combattant,poursuit le premier adjoint au maire de Compiègne. Elles ont été marraines de guerre, ambulancières. Elles ont permis le maintien d’une activité économique en France. On n’a pas suffisamment montré toutes ces actions qui ont permis la victoire.  » Mata Hari et Musidora seront les stars contemporaines de cette période qui seront évoquées. Le festival du film projettera Wonder Woman – la dernière version est transposée pendant la Grande Guerre -, Camille ClaudelLes Gardiennes ou Lady Chatterley, pour les films les plus récents. Mais aussi Agent X27 (1931), L’Homme que j’ai tué(1932) ou encore Wings (1927). Cinq soirées au Théâtre impérial seront également proposées…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s