Michelle Perrot : « Faire l’histoire des femmes, c’est contribuer à sortir les femmes des silences de leur histoire »

La rédactrice en chef du «Libé des historien·nes» évoque son travail pionnier sur l’histoire des femmes et des classes populaires. Retour sur un demi-siècle de carrière d’une grande intellectuelle qui a puissamment renouvelé la discipline.

Par Christian Delage , directeur de l’Institut d’histoire du temps présent, CNRS, Paris-VIII et Clyde Plumauzille, chargée de recherches au CNRS — 10 octobre 2018 à 18:46 (mis à jour à 19:34)

Pour en savoir plus sur le site de Liberation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s