Portrait du jour : Vivianne Perret : écrivaine, historienne, scénariste et chroniqueuse radio

« Je mets en scène un personnage historique, le magicien Harry Houdini, dans une série policière dont le 4ème tome est sorti cette année aux éditions du Masque.

C’est là où je me transforme en détective ! Des mois de recherche pour que le lecteur puisse parcourir les villes où se passent les intrigues comme s’il était transporté dans le passé. Et puis bien sûr, le personnage. Le plus grand magicien du siècle dernier.

Je suis une fana de polars et je lis tous les genres : enquêtes, thrillers, romans noirs…. Mais dans l’écriture, mes références sont plutôt le roman dit à énigme, avec un détective malin et un poil roublard à la manière d’Arsène Lupin… »

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Ce soir pour son vingt septième Portrait du jour – Criminocorpus nous accueillons Viviane Perret  et le monde d’Harry Houdini.

Disponible désormais en format poche, “Metamorphosis” de Vivianne Perret nous raconte les premières aventures d’Harry Houdini. Elles sont suivies par “Le Kaiser et le roi des menottes” puis par “La Reine de Budapest”. Si ces histoires sont fictives, elles sont malgré tout basées sur des faits et des contextes ayant bel et bien existé. En effet, Houdini fut une des grandes figures du spectacle aux États-Unis, et les personnes de son entourage sont aussi issues de la réalité. Houdini, l’un des plus grands magiciens de l’histoire – ApprendreMagie.fr

D’excellents polars historiques à lire pendant les vacances d’été. Grâce à un chassé-croisé d’énigmes , les intrigues criminelles   rappellent quelque peu les grands romans de la littérature populaire et policière de la fin du XIXe et du début du XXe siècle…

Chapeau bas madame ! Et merci de votre petit jeu d’exercice écriture pour le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …PH.P.

« Merci de m’accueillir sur votre site que je connaissais et appréciais bien avant notre prise de contact ! J’en suis ravie et flattée.

J’ai deux passions qui m’ont dirigée vers l’écriture : l’Histoire et les histoires.

J’étais, depuis toute petite, une lectrice assidue. J’ai un QI tout ce qu’il y a de plus normal   , mais en arrivant au CP, j’avais déjà appris à lire toute seule, tellement j’étais fascinée par la lecture. Je dévorais tout ce qui me tombait sous la main, une vraie bibliophage, en même temps que je découvrais, avec les cours d’Histoire, une source inépuisable d’histoires avec des personnages, des lieux et des situations incroyables.

J’ai écrit ma première nouvelle – policière – à neuf ans. Je me souviens encore du titre : « Le trèfle à quatre feuilles ». Je l’avais très péniblement tapée sur une vieille machine à écrire et envoyée avec l’innocence d’une enfant à un concours de nouvelles policières pour adultes. J’ai eu droit à ma première lettre de refus. Qui n’a pas été la dernière ! Mais j’ai toujours su qu’un jour, « j’écrirais pour raconter mes histoires» comme je le disais naïvement à mes parents.

ll fallait simplement que j’en prenne le temps.

Car c’est une notion très importante : écrire prend un temps fou. J’ai commencé par voyager professionnellement dans le monde entier pendant vingt ans avant de poser mes valises et affûter ma plume. Aujourd’hui, l’écriture est mon métier, mais mes outils sont différents. J’écris pour des magazines d’Histoire, j’ai une chronique radio, j’ai fait de la bande dessinée, du scénario et bien sûr j’ai écrit des livres d’Histoire.

.Je mets en scène un personnage historique, le magicien Harry Houdini, dans une série policière dont le 4ème tome est sorti cette année aux éditions du Masque.

C’est là où je me transforme en détective ! Des mois de recherche pour que le lecteur puisse parcourir les villes où se passent les intrigues comme s’il était transporté dans le passé. Et puis bien sûr, le personnage. Le plus grand magicien du siècle dernier.

Je suis une fana de polars et je lis tous les genres : enquêtes, thrillers, romans noirs…. Mais dans l’écriture, mes références sont plutôt le roman dit à énigme, avec un détective malin et un poil roublard à la manière d’Arsène Lupin… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s