Portrait du jour : Nathalie Baumhauer, l’auteure du thriller Klaus : Une enquête de Jarvis Brucester

« J’ai coutume de dire que l’on perd toujours quelque chose au cours de nos changements de vie, parfois une paire de lunettes, une autre fois c’est un album photo… Pourtant, ma nouvelle m’avait toujours suivie, fidèlement, sans qu’aucune feuille pourtant volante, ne vienne à s’égarer… »

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Aujourd’hui nous accueillons Nathalie Baumhauer l’auteure de Klaus : Une enquête de Jarvis Brucester où nous retrouvons le célèbre détective Jarvis Brucester …

Merci Nathalie pour ce moment de partage avec les fidèles lecteurs du Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …

« Je suis née en 1979 à Belfort.

Dès l’école primaire, j’avais un faible pour le français et me trouvais frustrée lorsque la consigne exigeait un quota de lignes dans une rédaction ; mon imagination me transportant, à cette époque déjà, au-delà des sentiers battus. En ce temps là, j’avais un faible pour les anciennes éditions de bandes dessinées de Tintin, celles qui fleuraient bon le temps passé.

J’avais alors 11 ans, lorsque j’ai commencé à écrire. D’abord de la poésie. Des carnets entiers aujourd’hui remisés quelque part dans ma maison, mais surtout dans un coin de ma tête. S’en sont suivies des histoires courtes, puis, en 1996, âgée de 17 ans, une nouvelle assez sombre qui allait former, bien des années plus tard, les contours de mon premier thriller, peut-être inconsciemment inspiré par « Le parfum » de Patrick Suskind, un livre pour lequel j’avais eu un véritable coup de cœur.

Fin des années 1990, je changeais totalement de registre et me lançais sur scène en tant que chanteuse, dans le groupe de musique de mon père, avant d’être repérée par un producteur avec lequel je signais un single chez Universal, sorti en 1999. J’ai assuré sa promotion sur scène, avec quelques dates en France, notamment un plateau NRJ, mais également sur l’île de la Réunion.

Quelques années plus tard, je faisais la connaissance de mon futur mari et, tel un signe du destin, ma nouvelle, écrite bien des années auparavant, me suivit dans nos nombreux déménagements.

J’ai coutume de dire que l’on perd toujours quelque chose au cours de nos changements de vie, parfois une paire de lunettes, une autre fois c’est un album photo… Pourtant, ma nouvelle m’avait toujours suivie, fidèlement, sans qu’aucune feuille pourtant volante, ne vienne à s’égarer. J’avais pris cela pour un signe. Sous l’impulsion de mon mari, je reprenais donc l’écriture de ce texte en 2013, soit 17 années plus tard, puis me lançais un pari fou : celui de le soumettre à une maison d’édition.

C’est finalement chez Editions Ex AEquo , dans les Vosges, que je signais un contrat d’édition pour « Le dépeceur », parut en 2014.

« Un privé est né », une nouvelle, préquelle en quelque sorte du Dépeceur, est sortie en 2015.

Aujourd’hui, après pas moins de trois ans d’écriture, vient de paraître « Klaus : Une enquête de Jarvis Brucester « , dans lequel on retrouve mon personnage principal ; Jarvis Brucester, détective privé de son état, plongé malgré lui, au cœur d’une affaire complexe et dérangeante qui, bien que relevant de la fiction, trouve son origine dans un contexte bien réel.

« Ce que nous faisons pour nous même disparaît avec nous. Ce que nous faisons pour les autres et le monde est immortel et demeure ». Albert PAINE

J’en ai trop dit ou pas »

Nathalie Baumhauer Auteure – Home | Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s