Surveillante, puis détenue, puis femme de détenue : une triple expérience de la prison

Jeune surveillante de prison, Audrey tombe amoureuse d’une détenue. Contrainte de démissionner, elle sera ensuite elle-même incarcérée pour complicité dans l’évasion de sa compagne. Aujourd’hui libre, elle ne voit son amie qu’au parloir, et attend sa sortie. À vingt-neuf ans, elle raconte son expérience de ces trois facettes de l’univers carcéral.

 

J’ai grandi dans le respect de la loi. Mon père adoptif était gendarme, je voulais l’être également mais je n’ai pas pu, pour des raisons de santé. Je cherchais un métier d’ordre et quand j’ai vu la publicité pour être surveillant pénitentiaire, j’ai vu ça comme un moyen d’être utile à des gens en difficulté. Je suis entrée à l’École nationale de l’administration pénitentiaire (ENAP) le 21 avril 2009, à 20 ans.

Après une courte période de formation, j’ai fait un stage de mise en situation au centre de détention d’Argentan. La prison, c’est impressionnant. Quand on passe les murs, on coupe totalement avec le monde extérieur. On arrive avec une vision de la prison influencée par les séries télé américaines, et on se rend rapidement compte que croire que les détenus ont des têtes de méchant, ça ne marche pas. Un des premiers jours, j’ai serré la main d’une personne, et le surveillant m’a dit : « Tu sais que tu viens de serrer la main d’un détenu ? » Une autre fois, j’ai évité de serrer la main d’un intervenant. Du coup, je n’ai plus serré la main à personne…

Pour en savoir plus lire le billet recueilli par François Bès le 4 juin 2018 sur le site de Oip.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s