Pearl Buck, femme de lettres américaine.

Le 6 mars 1973 mourait PEARL BUCK, femme de lettres américaine. Elle fut longtemps méprisée par le monde littéraire pour son style simple et sa popularité immense. Aujourd’hui tout le monde reconnaît enfin en elle une auteure majeure du XXème siècle. Ses livres, presque toujours situés dans ce pays, ont largement contribué à faire naître la Chine dans l’imaginaire occidental. Prix Nobel 1938.

« Avez-vous vu parfois une jolie vallée grises, sous un ciel lourd ? Puis brusquement les nuages se séparent, le soleil descend, et la vie, la couleur surgissent joyeusement et chantent partout. C’est à cela qu’elle ressemble en ce moment-ci. Le bonheur fait vivre ses yeux, et sa voix est une perpétuelle chanson. »

Vent d’Est vent d’Ouest. 1930. traduit de l’américain par Germaine Delamain. La Cause Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s