L’apparition des premières poupées gonflables – Presse RetroNews-BnF

Dès le XVIIe siècle, les marins hollandais qui restaient des mois durant en pleine mer avaient coutume, pour pallier l’absence de femmes à bord du navire, de fabriquer des poupées grandeur nature à partir de bouts de chiffons rapiécés. Ces simulacres de femmes étaient appelés « dames de voyage » ou « dutch wives », et tenaient compagnie aux marins esseulés pendant leurs longues traversées.

À la fin du XIXe siècle, grâce à l’invention du caoutchouc vulcanisé, on vit peu à peu apparaître dans la France de la Belle Époque des poupées à gonfler féminines commercialisées à destination des adultes.

Ces « femmes artificielles », dotées de cheveux, étaient alors vendues au marché noir à des prix exorbitants. C’est notamment à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris en 1900 que les premiers modèles de poupées de caoutchouc furent proposés aux riches visiteurs par certains camelots parisiens. Ces derniers étaient alors traqués avec vigueur par la police pour vente d’objets à caractère pornographique et pour atteinte aux bonnes mœurs.

Lors de son procès pour vente d’images lubriques, le célèbre camelot Napoléon Hayard (Léon Hayard, de son vrai nom), connu des Parisiens sous le nom d’« Empereur des camelots », profita de ces histoires de femmes en caoutchouc pour narguer la police, qui peinait à traquer les vendeurs au coin des rues.

Un article du journal La Justice, rapporte ainsi, en octobre 1900, que Napoléon Hayard aurait affirmé, pour provoquer l’ire de la police et l’hilarité de l’assemblée …

Pour en savoir plus sur lire le billet publié par Priscille Lamure le 12 février 2018 sur le site de retronews

2 réflexions au sujet de « L’apparition des premières poupées gonflables – Presse RetroNews-BnF »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s