Le cheptel (Céline Denjean)

Parution du livre le 17 janvier 2018 – Le corps d’une jeune femme est retrouvé en Lozère. Au regard des éléments qu’ils détiennent, les enquêteurs de la SR de Nîmes se forgent rapidement un avis : elle a fait l’objet d’une chasse à l’homme… Pour le capitaine Merlot, d’Interpol, les conclusions médico-légales placent cette victime dans une longue série. Les gendarmes nîmois vont alors apprendre à leur grande stupéfaction, qu’Interpol tente depuis vingt-cinq ans de démanteler un réseau de trafic d’êtres humains.   Louis Barthes, notaire à la retraite, est à la recherche de sa soeur jumelle dont il ignorait l’existence. Ses démarches vont a peu à peu le faire remonter jusqu’à une poignée d’orphelins juifs dont la fuite vers l’Espagne s’est arrêtée dans les Pyrénées… Jeune adolescent de 13 ans, surdoué, Bruno passe des vacances dans les Pyrénées quand il tombe dans un dangereux torrent et est emporté par les flots. Il parvient miraculeusement à s’extirper des eaux tumultueuses, et cherchant de l’aide, découvre une communauté vivant hors temps et hors réalité dirigée par une grande prêtresse qui se fait appeler Virinaë.   Trois fils que Céline Denjean tisse ensemble dans un suspens et une tension exceptionnels, et surtout avec sa remarquable maîtrise du récit révélée dans ses précédents romans.

Céline Denjean est née à Toulouse en 1974, et a grandi dans les Hautes-Pyrénées.

Elle baigne dès son enfance dans la ronde des mots choisis de Georges Brassens auxquels ses parents vouent un véritable culte. Fascinée par le bonhomme, elle découvre avec une intense jubilation sa poésie, ses subtiles scansions, ses improbables rimes et son immense liberté de pensée. D’une certaine manière, cet homme est l’un de ses enseignants : il l’ouvre à la beauté des mots et aux peintures sociales et humanistes.

Le grand-père, libraire, dispose d’une large bibliothèque et Céline Denjean grandit au milieu des livres qui tiennent une place considérable dans son petit appartement…Aujourd’hui, alignés sur sa bibliothèque, Maupassant côtoie Azimov, Jules Vernes flirte avec Barjavel, Despentes bouscule Kasuo Ishiguro et Molière s’amuse avec San Antonio sous le regard de Stephen King… Minuscule illustration de son éclectisme littéraire.

Après des études de droit dans « la ville rose », elle cède à son attrait pour la psychologie et les sciences humaines en intégrant la formation d’Éducatrice Spécialisée. Depuis huit ans, elle est chef de service auprès de jeunes présentant un handicap mental et elle consacre son temps libre à sa passion : l’écriture.

À ce jour, malgré diverses productions hétéroclites, elle témoigne d’une incontestable prédilection pour le roman noir.

Voulez-vous tuer avec moi ce soir ?, son premier roman, est  sélectionné pour le prix de L’Embouchure qui sera remis lors de l’inauguration du Festival Toulouse Polars du Sud 2016. Céline Denjean | Toulouse Polars du Sud

COLLECTION :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s