Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse de laisser sa place, dans un bus de l’État de l’Alabama

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse de laisser sa place, dans un bus de l’État de l’Alabama. James Blake, vétéran de l’armée américaine et chauffeur du bus dans lequel monte Rosa Parks, couturière, lui demande et à trois autres passagers noirs de se lever pour laisser leurs places assises aux usagers blancs. La réponse de Rosa Parks est claire : « Non ». « D’abord, j’avais travaillé dur toute la journée. J’étais vraiment fatiguée après cette journée de travail. Ce qui s’est passé, c’est que le chauffeur m’a demandé quelque chose et que je n’ai pas eu envie de lui obéir. Il a appelé un policier et j’ai été arrêtée et emprisonnée ». Par ce geste devenu symbolique, elle contribue largement à changer le visage des USA et de la ségrégation. Bravo Rosa ! Les éphémérides

Rosa Parks Biography – Biography.com

Biographie de Rosa Parks sous-titrée en français. – YouTube

Décès de Rosa Parks – Vidéo Ina.fr

Les 60 ans du « non » de Rosa Parks – YouTube

____________________________________________________________________________________________

Une fiction écrite par Philippe Alkemade, réalisée par Juliette Heymann, un programme proposé par Patrick Liegibel

Le 1er décembre 1955 à Montgomery (Alabama), Rosa Parks, une petite couturière noire de 42 ans, ne pouvait pressentir en montant dans le bus conduit par James Blake, que son refus de céder sa place à un passager blanc, allait changer son destin et lui apporter une célébrité internationale. Considérée par le Congrès américain comme la mère du Mouvement des droits civiques, cette figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis travaillera jusqu’à un âge avancé pour défendre ses idées.

AFFAIRES SENSIBLES du vendredi 10 octobre 2014

Rosa Parks, la dignité d’une nation – France Inter

____________________________________________________________________________________________

24059021_10155122613743997_6261477677754359418_nVous pouvez retrouver également mon activité principale sur le très sérieux :

Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s