En 1897 : Plongée dans les dessous de la prostitution parisienne

EN 1897, UN EX-AGENT DES MŒURS DÉVOILE DANS UNE SÉRIE D’ARTICLES TRÈS CRUS LES DIFFICILES CONDITIONS DE VIE DES PROSTITUÉES PARISIENNES.

Septembre 1897. Le journal Fin de siècle annonce l’apparition d’une nouvelle rubrique consacrée à l’étude « puissamment intéressante et rigoureusement exacte des dessous les plus ignorés de la prostitution parisienne ». Intitulée « Le plaisir à Paris », cette chronique régulière sera tenue par « un ancien agent des mœurs […] ayant tout vu et connaissant tout » (en France, la brigade des mœurs, future brigade mondaine, était chargée de la surveillance de la prostitution et de la répression du proxénétisme)…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Pierra Ancery le 17 novembre 2017 sur le site de Retronews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s