La course à la minceur, nouvel impératif féminin des années 1920

capture_50
La Femme de France, 14 décembre 1930 ; source RetroNews BnF
L’APRÈS-GRANDE GUERRE MARQUE LE DÉBUT DE L’OBSESSION DE LA MINCEUR. LA PRESSE, EN PARTICULIER FÉMININE, SE FAIT LE RELAIS AMBIGU DE CETTE NOUVELLE INJONCTION.

C’est le nouveau mot d’ordre des années d’après la Première guerre mondiale : pour être belle, il faut être mince. Au début des années 1920, l’idée est encore récente et elle n’est pas évidente pour tous les lecteurs, comme en témoignent certains articles de l’époque. Ainsi des Modes de la femme de France qui analysent en 1923 cette « mode » venue des États-Unis :

« Le dernier chic, actuellement, pour une femme élégante, c’est d’être d’une minceur sensationnelle. Il faut essentiellement être grande, élancée — ou, tout au moins, le paraître. […] Comme on peut le supposer, ces recherches esthétiques s’allient à un régime des plus rigoureux. À aucun prix, il ne faut grossir. »…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 25 septembre 2017 par Pierre Ancery sur le site Retronews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s