Le vol sous l’œil des médecins légistes. Étude du concept de kleptomanie au cours du XIXe siècle

img-1 (1)Introduit en 1816 par le Dr Matthey, le concept de kleptomanie connait de multiples évolutions au cours du long xixe siècle. Alors qu’il parvient difficilement à se faire reconnaître des magistrats et des aliénistes du premier xixsiècle, il réussit finalement à se maintenir et à s’assoir solidement dans les prétoires de la IIIe République. Entre temps, ses caractéristiques évoluent sensiblement en raison des nouvelles découvertes cliniques de l’aliénation mentale et de l’apparition de la figure des « voleuses de grands magasins », des femmes appartenant souvent à la classe aisée. La surprise et l’incompréhension que suscitent leurs vols font rechercher du côté pathologique des motifs d’explication de ce phénomène inquiétant.

Pour éclairer la problématique du rapport entre justice et folie, cet article propose donc de retracer l’évolution historique de ce concept, en s’appuyant essentiellement sur des sources imprimées : presse spécialisée et littérature grise des manuels professionnels de l’époque.

Lisa Bogani est doctorante allocataire-monitrice, au Centre d’histoire « Espaces et Cultures », (CHEC, EA 1001), Clermont Université, Université Blaise Pascal. Elle prépare une thèse sous la direction du professeur Jean-Claude Caron sur le phénomène du vol en Auvergne au cours du premier XIXe siècle.

Photographie à la une, bande défilante : Illustration 3 : Felix Valloton, Le Bon Marché estampe, Bibliothèque Nationale de France, 1893.

Pour lire l’intégralité de l’article sur le site de la revue Criminocorpus.revues.org/3253

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s