Le premier soutien-gorge moderne et breveté : le corselet-gorge appelé « bien-être »

RÉVOLUTION ! Une question de soutien. Les éphémérides

Le 27 juin 1889 : Herminie Cadolle présente lors de l’exposition universelle de Paris (celle de la tour Eiffel) le premier soutien-gorge moderne et breveté : le corselet-gorge appelé « bien-être ». Communarde féministe qui travaille comme ouvrière corsetière, amie de Louise Michel, elle quitte la France en 1887, s’installe en Argentine et ouvre une boutique de lingerie à Buenos Aires. Elle a l’idée géniale de couper le corset en deux pour libérer le corps, de rajouter une armature et d’y mettre des bretelles afin de soutenir la poitrine par les épaules.

Ça parait évident aujourd’hui, là comme ça, le coup des bretelles, mais pourtant pendant des siècles les occidentales avaient leur poitrine soutenue par le bas avec le corset bien serré. Ouf ! On respire les filles… 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s