« La dame du Jeu de Paume », Rose Valland

Rose Valland (1898-1980) est, sous l’Occupation, attachée de conservation bénévole au Jeu de Paume. Tout au long de la Seconde Guerre mondiale, ce musée d’avant-garde servit d’entrepôt aux milliers d’œuvres spoliées par les Nazis. Rose Valland y inventoria secrètement chacune des œuvres volées et envoyées vers l’Allemagne par le commando Rosenberg. Après la guerre, grâce à ses carnets, elle fit rapatrier près de 30 000 oeuvres d’art. Cette femme, ouvertement homosexuelle et féministe, s’est battue toute sa vie pour la restitution de ces œuvres à leurs propriétaires ou héritiers, notamment par la création du MNR (Musée Nationaux Récupération) dont la base de données porte aujourd’hui son nom.Contribution de Marie Martin. invisibilisees
————————————
Rose Valland (1898-1980) is a Jeu de Paume volunteer conservation assistant under the Occupation. Throughout the Second World War, this avant-garde museum served as a warehouse for thousands of artworks despoiled by the Nazis. Rose Valland secretly invented each of the works stolen and sent to Germany by the Rosenberg commando. After the war, thanks to her notebooks, she brought back nearly 30,000 artworks. This woman, openly homosexual and feminist, has fought all her life for the restitution of these works to their owners or heirs, notably by the creation of the National Recovery Museum whose database now has her name.Contributed by Marie Martin.invisibilisees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s