1848, des femmes dans la Révolution

 AUTANT EN EMPORTE L’HISTOIRE  dimanche 26 février 2017 par Stéphanie Duncan

Le 22 février 1848 tout semblait calme dans le royaume de France. Mais ce matin-là des ouvriers, des artisans, des étudiants, des femmes et même des enfants, ont envahi la capitale.

La veille, une réunion républicaine a été interdite par la police qui craint des débordements. L’ambiance, c’est vrai, est inhabituelle ce jour-là, fébrile, électrique, malgré la pluie qui commence à tomber… Alors que les manifestants sont de plus en plus nombreux à la Concorde et à la Madeleine, un chant s’élève soudain, la Marseillaise, qui va galvaniser la foule. Rien ne semble plus pouvoir l’arrêter. Même pas les sabres de la garde municipale. Le soir, les premières barricades se dressent. C’est le début de la Révolution de 1848, qui après Paris va bientôt embraser toute l’Europe.

Ce qu’on oublie souvent c’est que cette Révolution qui va abolir l’esclavage et instaurer le suffrage universel, fut pour les femmes le creuset d’un incroyable bouillonnement d’idées, un moment suspendu où tout semblait possible.

Elles s’appelaient George Sand bien sûr, mais aussi Eugénie Niboyet, Jeanne Deroin, Jeanne-Désirée Gay et j’en passe… Des femmes n’ayant d’autre existence civile que celle de fille ou d’épouse… Elles ont soudain pris la parole, écrit des pétitions, imaginé un monde où femmes et hommes seraient libres et égaux…

Comment Suzanne, jeune fille éprise d’absolu et de littérature, pourrait-elle résister à cet élan ? C’est son histoire que je vais vous raconter ce soir.

La fiction : 1848, des Femmes dans la Révolution, une fiction de Thady Macnamara – Illustration à la une bande défilante : Révolution de 1848: Alphonse de Lamartine (1790-1869), écrivain et politicien français, rejette le drapeau rouge devant l’hôtel de ville le 25 février 1848. Peinture de Felix Philippoteaux (vers 1815-1884), 1848. Musée Carnavalet, Paris © Getty / Leemage

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission france inter

ob_462626_ob-056637-p1150922Philippe Poisson – Ancien formateur des Personnels (ENAP), gestionnaire du Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des et membre correspondant du CLAMOR Centre pour les humanités numériques et l’histoire de la justice …

Autres sites :

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s