La traque d’Action Directe

Le samedi 21 février 1987. Dans une ferme isolée près de Vitry-aux-Loges dans le Loiret, les policiers du Raid interpellent quatre personnes. Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cipriani. Ils sont le noyau dur d’Action Directe

A la Une de l’Heure du Crime aujourd’hui, la traque du groupe Action Directe.

Entre 1979 et 1987, l’organisation clandestine Action Directe a organisé 80 attentats et plusieurs assassinats ou tentatives d’assassinats en France.

Cette aventure sanglante s’est terminée le 21 février 1987, il y a 30 ans jour pour jour, par l’arrestation des quatre leaders du groupe : Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cirpriani.

Ils se cachaient  dans une ferme isolée de Vitry-aux-loges, dans le Loiret. C’est la fin d’une traque de plus de quatre ans, menée par toutes les polices de France.

L’assaut de la ferme est confié au RAID, le célèbre groupe d’élite de la police nationale, dirigé à l’époque par Ange Mancini qui sera mon invité avec le journaliste d’investigation Jean-Charles Deniau.

Invités de l’émission RTL de Jacques Pradel du 21 février 2017 :

Jean-Charles Deniau, journaliste d’investigation, auteur du documentaire « Action Directe : la révolution à tout prix » diffusé sur France 3 en  2001, Ange Mancini, préfet honoraire, il était à l’époque chef du RAID.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission L’Heure du crime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s