« Coup de foudre » : Isabelle Huppert et Miou Miou découvrent ensemble l’indépendance et l’émancipation

Synopsis : En 1942, Lena, juive d’origine russe, est internée au camp de Perpignan. Pour en sortir, elle épouse Michel, un Français dont elle apprend ensuite qu’il est lui-même juif. Le couple improvisé réussit à fuir en Italie. A la même époque, à Lyon, Madeleine se marie avec un résistant, Raymond, bientôt abattu par la milice. Dix ans plus tard, Lena et Michel possèdent un garage à Lyon. Lena s’ennuie. Lors d’une fête scolaire, elle rencontre Madeleine. Celle-ci, artiste, a refait sa vie avec Costa, un comédien instable, dont elle a eu un fils. Les deux femmes sympathisent, non sans provoquer la colère de Michel, amoureux possessif et jaloux…

Durée 110 mn

Nationalité : français

Avec Isabelle Huppert (Lena) , Miou Miou (Madeleine) , Guy Marchand (Michel) … Voir la distribution Réalisé par Diane Kurys (1983)

Coup de foudre (Entre nous) – YouTube

COUP DE FOUDRE (1983) – YouTube

Au lendemain de Mai 68, la jeune Sylvette Herry, apprentie tapissière, intègre la bande du Café de la Gare, qui prône un théâtre spontané, dégagé des contraintes commerciales. Membre de la troupe, Coluche, son fiancé d’alors, la baptise Miou-Miou, un surnom adopté par la comédienne qui fait ses débuts sur grand écran en 1971 dans La Cavale. Vive et délurée, elle tourne dans plusieurs films imprégnés de l’esprit contestataire de l’époque (La Marche triomphale de Bellocchio, Themroc, Jonas qui aura 20 ans en l’an 2000), mais c’est le trio libéré et frondeur qu’elle forme avec son compagnon Patrick Dewaere et Gérard Depardieu en 1974 dans Les Valseuses de Bertrand Blier, qui fait d’elle une vedette et marque durablement les spectateurs.Dès lors, Miou-Miou enchaîne les succès, incarnant les différents visages de la femme moderne. Femme flic chez Boisset, artiste affranchie dans Coup de foudr… Lire la suite

Fille d’un PDG d’une entreprise de coffres-forts et d’une prof d’anglais, Isabelle Huppert grandit à Ville d’Avray. Inscrite au conservatoire de Versailles par sa mère, elle remporte un premier prix avec Un caprice de Musset. Après une licence de russe, elle suit des cours au Conservatoire, avec pour profs Jean-Laurent Cochet et Antoine Vitez. Elle débute au cinéma dans Faustine et le bel été, trouvant vite des seconds rôles dans des films marquants des années 70 (César et Rosalie, Les Valseuses, Le Juge et l’Assassin). En 1976, elle est Pomme, apprentie coiffeuse à la tristesse insondable, dans La Dentellière de Goretta, oeuvre délicate qui la révèle au grand public. A 25 ans, Huppert reçoit le Prix d’interprétation à Cannes pour son rôle de parricide dans Violette Nozière de Chabrol (1978). Dès lors, elle tourne avec les cinéastes français les plus exigeants, Godard (Sauve qui peut la … Lire la suite

ob_462626_ob-056637-p1150922Vous pouvez également suivre mon activité : Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles.

Philippe Poisson – Ancien formateur des Personnels (ENAP), gestionnaire du Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des … et membre correspondant du CLAMOR Centre pour les humanités numériques et l’histoire de la justice …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s