« Le Juge, la Putain et le Légionnaire », une émission écrite par Caroline de Kergariou

Affaires sensibles vendredi 3 février 2017 par Fabrice Drouelle

Juge d’instruction à Marseille depuis 1974 Pierre Michel est connu pour avoir bouclé l’instruction de l’affaire Christian Ranucci condamné pour le meurtre de la petite Marie-Dolorès, il est guillotiné le 28 juillet 1976 et pour celle de la tuerie du Bar du Téléphone, le 3 octobre 1978 en début de soirée, en pleine guerre des gangs à Marseille, dix personnes sont assassinées dans ce Bar au Canet.

Il consacre le plus clair de sa vie professionnelle à combattre le trafic de stupéfiants dont la cité phocéenne est toujours une plaque tournante en 1977… Les voyous, les bandits et les gros bonnets de la drogue se croient intouchables ! Cette époque est celle des héritiers de la « French connection » et autres barons de la « blanche » qui faisaient des rues de Marseille le lieu-dit de toutes les combines, de tous les trafics.

Pendant ces années Pierre Michel en tant que juge d’instruction est aussi amené à traiter des affaires considérées comme mineures à l’époque, par exemple le proxénétisme… Soupçonné de diriger un réseau de prostitution couvrant une vaste zone depuis Marseille jusqu’à la Belgique, un ancien du Gang des Lyonnais, Jean-François Marchetti, a été arrêté à L’Isle-sur-Sorgue en novembre 1976 …

Invité(e) : Alex Panzani – Journaliste à Marseille depuis 1975, il a travaillé comme grand reporter au quotidien Le Provençal, où il était chargé des affaires judiciaires et comme chef de bureau pour la ville de Marseille pour TF1. Il est l’un des derniers à avoir vu le juge Michel avant son assassinat en 1981. Son dernier ouvrage, La tuerie d’Auriol a été réédité chez J’ai lu en 2016.

La Scénariste : Caroline de Kergariou – Bretonne, mathématicienne et journaliste de rock à l’époque punk, elle écrit pour la télévision avant de découvrir la radio en 2006. Auteur de pièces historiques mais aussi de Nuits Noires sardoniques pour France Inter, elle aborde le théâtre en 2010 avec son texte La Cave qu’elle met elle-même en scène. Pour suivre son actualité, retrouvez- la sur son site officiel : Caroline de Kergariou

Pour en savoir plus voir le billet publié par Affaires sensibles sur le site de France inter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s