Isabelle Renauld, épouse de l’anarchiste Camille Desfeuilles dans « les Les Amants du bagne « (2004)

 par · Publication 7 février 2017 · Mis à jour 7 février 2017

les_amants_du_bagne__74426Séquence rétro cinéma Crimino – Journaliste au «Petit Parisien», Albert Londres débarque à Cayenne au début des années 20 pour écrire un reportage sur le bagne. Grâce au témoignage de l’anarchiste Camille Desfeuilles, condamné à perpétuité, Albert découvre l’horreur de ce lieu de détention, que lui cachent les autorités. Il fait aussi la connaissance de l’épouse de Desfeuilles, Claudia, installée à Cayenne dans l’espoir de faire évader son mari.

Une évocation intéressante d’une période de la vie d’Albert Londres, subtilement campé par Antoine de Caunes.

Les Amants du bagne (2004

De Thierry Binisti

Avec Antoine de Caunes,Laurent Malet plus

Genres Biopic, Drame, Historique

 Un extrait de 6′ 23″ sur Amants_du_bagne_

les-amants-du-bagne_328967_23767Téléfilm de Thierry Binisti (France, 2004). Scénario : Eric Besnard. 95 mn. . Avec Antoine de Caunes, Isabelle Renauld, Laurent Malet, Didier Bezace, Féodor Atkine.1923. Albert Londres, journaliste vedette au Petit Parisien, débarque à Cayenne, en Guyane française, pour un reportage sur le bagne. En voyant les détenus libérés qui errent dans les rues de la colonie, il prend connaissance du système du « doublage » : à leur sortie de prison, les hommes sont contraints de passer le reste de leur vie sur place, sans ressources ni famille. Un exil à perpétuité. Chez le commandant de la Pénitentiaire, qui doit lui ouvrir les portes de son établissement, il fait la rencontre de Claudia Desfeuilles, venue plaider la cause de son époux, Camille, un anarchiste qui a écopé de vingt ans pour avoir mis le feu à une sous-préfecture. Escorté du capitaine Sentier, Albert Londres commence sa visite. Il comprend vite que les détenus lui mentent sur leurs conditions de vie…

En jouant la carte de la sobriété, le réalisateur et les acteurs déjouent le piège du trop classique « vibrant hommage à une profession », tout en prenant le risque de perdre en route le téléspectateur. Un tel sujet, l’âpre recherche de la vérité, et un tel personnage, le grand journaliste Albert Londres, auraient mérité plus de cette intensité qui affleure, parfois, à l’occasion des tête-à-tête animés entre le personnage de Claudia, femme passionnée, prête à tous les sacrifices, et le journaliste, qui privilégie l’enquête et la réflexion. Critique du 24/07/2010 par Sophie Le Gall dans Télérama

parfait amour 1996 rŽal : Catherine Breillat Isabelle Renauld Collection Christophel Collection ChristophelFille de pharmacien, Isabelle Renauld monte une troupe de théâtre dans le cadre de son collège. A 16 ans, elle décide de quitter sa Bretagne natale pour partir tenter sa chance à Paris. Admise à la classe libre du Cours Florent en 1984, elle y a notamment pour enseignant Pierre Romans, qu’elle retrouve à la prestigieuse école des Amandiers de Nanterre, alors dirigée par Patrice Chéreau. Après une première apparition au cinéma dans Les Fugitifs de Veber en 1986, elle tourne logiquement dans les deux films tournés avec la troupe de Nanterre -avec entre autres comédiennes en herbe Valeria Bruni Tedeschi et Marianne Denicourt : Hôtel de France de Chéreau et L’Amoureuse de Doillon.Multipliant les rôles au cinéma, pour le petit écran et sur les planches à partir du début des années 90, elle déniaise le jeune Louis XVI dans Louis, enfant roi et joue les espionnes dans Opération Corned-beef, un… Lire la suite

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s