Les sauvageons – Les aventures d’un jeune garçon, Hippolyte Darasse, 14 ans, enfermé dans la colonie pénitentiaire de Boussaroque

couv18600290Parution du livre le 13 novembre 2013 – Au milieu du XIXe siècle, les aventures d’un jeune garçon, Hippolyte Darasse, 14 ans, enfermé dans la colonie pénitentiaire de Boussaroque, dans le Cantal. Arrêté comme vagabond, il raconte les difficiles conditions de vie de ces centaines d’enfants, pas tous délinquants, vivant quasiment comme des bagnards. Un récit d’aventures façon xixe siècle, s’appuyant sur des faits réels, pour lequel l’auteur a mené une recherche documentaire. Un «Sans famille» d’aujourd’hui !

Après la mort de son père, un charron du Cantal, Hippolyte Darasse, 14 ans, est confié par sa mère à un oncle peu affectueux. Aussitôt le garçon prend la tangente à la suite d’un colporteur rencontré dans une foire, qui se révèle être un voleur de grand chemin. Arrêtés tous les deux, le garçon est alors envoyé dans une de ces colonies pénitentiaires ouvertes au XIXe siècle pour les enfants délinquants ou tout simplement orphelins ou mendiants. En 1855, cette ferme, Boussaroque, est plus un bagne qu’un lieu d’éducation. Hippolyte raconte le dur travail des champs, la famine, les maladies, le cachot, mais aussi les amitiés et les entraides. L’aventure commence vraiment lorsqu’il décide de fuguer avec un garçon qu’il a pris sous son aile, Julien. Plus tard, son amour de la liberté le mènera jusqu’au port de Cette (l’orthographe de l’époque), puis, de retour à la colonie, à lutter contre les conditions de vie et les injustices.

Ahmed Kalouaz a mené une recherche documentaire autour de ces bagnes pour enfants et s’est rendu sur les lieux où était installée cette colonie.

Voici donc Les Sauvageons, un roman d’aventures façon XIXe siècle, qui va sûrement stupéfier les ados d’aujourd’hui !

L’auteur : Né en 1952, Ahmed Kalouaz vit dans le Gard. Principalement auteur pour les adultes, dont Avec tes mains, Une étoile aux cheveux noirs et À l’ombre du jasmin publié en octobre 2012, parus dans la collection la brune, il écrit aussi pour la jeunesse et a publié Si j’avais des ailes (Actes Sud Junior, 2008), Un maquisard dans la cité (Seuil Jeunesse, 2009)… Au Rouergue, en jeunesse, il est l’auteur de Au galop sur les vagues (dacodac, 2010), La première fois on pardonne (doado, 2010), Je préfère qu’ils me croient mort (doado, 2011), Les Chiens de la presqu’île (dacodac, mars 2012), Mon coeur dans les rapides (doado, 2012) et L’Aventure est au bout du chemin (dacodac, avril 2013).

Pour lire un extrait du livre voir le billet publié sur le site le choix des libraires

Genre : Jeunesse à partir de 9 ans

Éditeur : Rouergue, Arles, France

Collection : DoAdo

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s