Le style Jackie Kennedy (La marche de l’histoire)

La marche de l’histoire mercredi 1 février 2017 par Jean Lebrun

Pour écouter l’émission radio France Inter la-marche-de-l-histoire 01-fevrier-2017

327156-jackie-kennedy-photo-non-datee« Je suis le type qui accompagne Jackie », disait John en 1961, à son arrivée à Paris où sa femme avait depuis longtemps ses marques. Il lui arriva de surenchérir sur le même mode plaisant : « J’ai coupé à temps les ailes d‘une future grande journaliste qui serait devenue gênante pour le pouvoir politique. »

Ce mariage fut une association d’ambitions assez solide pour tenir jusqu’au bout. L’assassinat de Dallas survenu, Jackie décida de finir l’histoire demeurée inachevée en mettant en scène le couple et la famille qu’ils avaient été. C’est que suggère bien le film de Pablo Larrain qui sort sur les écrans ce mercredi. John et elle avaient aimé la comédie musicale « Camelot » ? Elle décrivit les mille jours de la présidence comme une sorte de récit du roi Artur… Dans la grande opération patrimoniale de réaménagement de la Maison blanche qu’elle avait brillamment piloté, elle avait découvert des albums de photos consacrés à Lincoln ? Elle organisa sur le modèle des funérailles de Lincoln celles de John, ajoutant cette touche qui dit tout de son sens de la représentation : le salut militaire du petit John-John devant le catafalque de son père. Une administration américaine, c’est aussi un style – on le voit bien aujourd’hui.

L’écrivain Julien Gracq avait cette formule : « Le public est avide de révélations plus qu’il ne cherche à approcher de la vérité. » Jackie connaissait l’envers du décor Kennedy. Elle savait que viendrait le temps de l’inspection acharnée des coulisses. Avant même que celle-ci ne commence, elle avait choisi de répondre en construisant une légende.

Le film « Jackie » de Pablo Larraín actuellement en salles.

Programmation musicale : ulie Andrews « The Simple Joys of Maidenhood » extrait du film « Camelot » (1967)

p1120436Historien spécialiste des États-Unis, André Kaspi est né à Béziers (Hérault) le 15 octobre 1937. Ancien élève du lycée Henri-IV, agrégé d’histoire en 1961, auteur de deux thèses sur Jean Monnet et l’aide américaine à la France pendant la Première Guerre mondiale, il enseigne l’histoire de l’Amérique du Nord à la Sorbonne de 1998 à 2006. Parallèlement, il dirige le Centre de Recherches d’Histoire nord-américaine et exerce plusieurs activités au sein du CNRS. Il prend sa retraite universitaire en 2006. L’histoire américaine occupe une place de choix dans sa bibliographie, plus d’une vingtaine d’ouvrages. On retiendra une biographie de Franklin Roosevelt (1986), plusieurs livres sur John Kennedy, une étude sur « La Peine de mort aux Etats-Unis » et une autre, très remarquée, sur « Les Juifs américains » (2008). Parmi ses derniers livres, on notera, en 2012, une « Histoire des Présidents américains » en collaboration avec Hélène Harter, ainsi que « Barack Obama, la grande désillusion ». André Kaspi préside par ailleurs l’association des amis de l’historien Jules Isaac, de « Mallet et Isaac », auquel il a consacré un ouvrage en 2002. En 2014, paraissent en édition de poche les deux volumes de son « Histoire des États-Unis de 1607 à nos jours » qu’il avait publiés en 1986.Bibliographie sélective :

  • L’indépendance américaine, 1763-1789 . Gallimard, 1976.
  • Les Américains. Les États-Unis de 1607 à nos jours. Seuil, 1986.
  • Franklin Roosevelt. Fayard, 1988.
  • Les Juifs pendant l’Occupation. Seuil, 1991.
  • La Guerre de Sécession : Les États désunis. Gallimard, 1992.
  • Kennedy : les mille jours d’un président. Armand Colin, 1993.
  • Les États-Unis au temps de la prospérité, 1919-1929. Hachette, 1994.
  • Jules Isaac. Omnibus, 2002.
  • Libération de la France. Librairie Académique Perrin, 2004.
  • Les États-Unis d’aujourd’hui, Librairie Académique Perrin, 2004.
  • John F. Kennedy : Une famille, un président, un mythe. Complexe, 2007.
  • Comprendre les États-Unis d’aujourd’hui. Tempus, 2008.
  • Les Juifs américains . Plon, 2008.
  • Les présidents américains (en collaboration avec Hélène Harter). Tallandier, 2012

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s