Des hommes et des bagnes – Entretiens inédits pour le site de Ballast

Entretiens inédits pour le site de Ballast

Fin 2014, Nicolas Dupont-Aignan, du parti Debout la France, proposait « qu’on rétablisse à Cayenne un centre de détention ». Quelques mois plus tard paraissait aux éditions Libertalia l’ouvrage Des Hommes et des bagnes : un hasard, bien sûr, mais un hasard à même de bousculer nos catégories et nos classements — une histoire qui, par-delà le noir et le blanc dont elle se vêt, résonne au présent ? Pour en parler, nous avons interrogé le coordinateur de ce projet, Jean-Marc Delpech, par ailleurs auteur de deux ouvrages consacrés à Alexandre Jacob (l’anarchiste qui fut l’une des inspirations du personnage Arsène Lupin), ainsi que son éditeur.


 Jean-Marc Delpech, co-fondateur des Éditions de La Pigne

Jean-Marc Delpech,

co-fondateur des Éditions de La Pigne

La genèse de cet ouvrage est assez étonnante. Pouvez-vous nous la retracer ?

Avec les Éditions de La Pigne, que j’ai créées avec un collègue de travail, nous avions en 2013 le projet de rééditer Dix-huit ans de bagne, le poignant livre de souvenirs de l’anarchiste Jacob Law, qui fut condamné aux travaux forcés en 1907 pour avoir fait feu sur la troupe qui chargeait les manifestants parisiens du 1er mai de cette année. Philippe Collin, qui réside autour de Lyon, nous a contactés par le biais du Jacoblog — le blog sur l’honnête cambrioleur Alexandre Jacob que j’anime depuis 2008. Il nous a dit que son grand-père, médecin, avait voyagé sur le vapeur Le Loire (ou La Loire, c’est selon), où il soignait les bagnards que l’on emmenait en Guyane, et qu’il avait laissé des traces écrites et photographiques de cette période (1907-1910). Lorsqu’il ne travaillait pas, Léon Collin prenait des notes et des clichés de ce qu’il voyait lors de ses pérégrinations en terre de Grande Punition. De la sorte, il apportait un témoignage et un portrait totalement inconnus sur Jacob Law, que nous avons intégrés dans notre publication. Mais Léon Collin a aussi visité la Nouvelle-Calédonie de 1910 à 1913. Là, il participait à des campagnes de vaccination et en profitait pour voir les bagnes du Caillou, où tout au moins ce qu’il en restait puisqu’on a arrêté d’y envoyer des condamnés à partir de 1897. Et, comme en Guyane, il avait avec lui le stylo et l’appareil photo…

Pour en savoir plus lire l’excellent billet sur le site de la revue-ballast.fr/des-hommes-et-des-bagnes/

philippe-henri-est-de-retourIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

La chaîne You Tube OdyFolio Emirates est désormais lancée …

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s