Le gang des postiches

De 1981 à 1986, un gang de braqueurs dévalise les coffres de banques en plein jour.

Invité(e)s de l’émission RTL de Jacques Pradel du 19 décembre 2016 : Patricia Tourancheau, journaliste indépendante, auteure du livre « Les postiches, un gang des années 80 » paru chez Fayard en 2004, Bernard Pasqualini, ancien commissaire de Police. A l’époque, chef de groupe à la Brigade Criminelle. Jacques Balutin, comédien. Il a été témoin d’un hold-up des postiches alors qu’il retirait de l’argent à sa banque avant une représentation.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission L’heure du crime

untitledParution du livre le 12 mai 2004 – Nouvelle bande à Bonnot, financiers d’Action directe, enfants perdus de la gauche ou gangsters de la banlieue sud ? De 1981 à 1986, des bandits inventifs et culottés dévalisent les banques en plein jour. Pas les fonds de caisses minables, ruais l’or enfermé dans les coffres des particuliers. Déguisés, ils arborent des postiches : perruques, barbiches, moustaches, lunettes, masques et loups. Ils s’habillent en gentlemen avec costumes griffés, redingotes bleu marine, manteaux en loden vert et chapeaux cloches anglais. Politisés, ils annoncent à l’entrée  » contrôle fiscal  » au lieu de  » c’est un hold-up « , dissertent parfois sur le gouvernement socialo-communiste ou enfilent un masque de Georges Marchais. Gonflés, ils prennent possession des banques, retiennent en otages employés et clients et restent à l’œuvre de quarante-cinq minutes à deux heures. Expérimentés, ils ouvrent à la chaîne les coffres de ces messieurs-des-beaux-quartiers au marteau et au burin. Organisés, ils enfournent dans des sacs à pommes de terre ou des surplus kaki de l’armée américaine lingots, pièces de monnaie, billets et bijoux. Bigarrés, ils s’expriment à la fois en français, en verlan, en hébreu, et l’un d’eux zézaye. Gantés, ils ne laissent jamais d’empreintes et emportent le film de vidéo-surveillance. Le travail terminé, ils disparaissent à bord de voitures rapides et prennent toujours la police de vitesse. La presse les a surnommés  » le gang des burins « , des  » marteaux « , des  » lodens  » ou  » le gang des Postiches « .

Sommaire :

    • Le pied de nez des Postiches
    • Les Misérables de Belleville
    • Au rendez-vous du Cheval-Noir à Montreuil
    • Les années d’or (1981-1984)
    • Les ratés de la BRB
    •  » Plan Ballon  » rue du Docteur-Blanche
    • Fronde au Quai des Orfèvres
    • Les ripoux du 36
    • Les clés de l’enquête
    • Le jour où les postiches ont joué les fils de l’air
    • L’heure des comptes
    • L’invité François Besse
    • Quand les Postiches font du cinéma

Patricia Tourancheau est journaliste. Chargée des affaires criminelles et des faits divers à Libération, depuis 1990, elle a publié 1993 mode d’emploi (Ramsay, 1990) et Les Postiches (Fayard, 2004).

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des … et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 53 407

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s