Édith Piaf « la Môme », chanteuse légendaire

Ce jour-là] Le 19 décembre 1915 n’ait Édith Giovanna Gassion, Édith Piaf, « la Môme Piaf »… qu’on ne présente plus ! Son parcours de vie difficile brisera prématurément une carrière extraordinaire.

Édith Giovanna Gassion, connue sous le nom d’Édith Piaf et surnommée « la Môme » (1915 – 1963), est la chanteuse française la plus célèbre en France comme à l’étranger, avec ses innombrables grands succès comme La Vie en rose, L’Hymne à l’amour, La Foule, Milord…

La maison close

Edith Piaf ritFille d’Annetta Maillard, chanteuse de rue, et de Louis Alphonse Gassion, artiste de cirque, Édith nait le 19 décembre 1915. Ses parents auront un second enfant trois ans plus tard, Herbert. Son père étant parti au front et sa mère trop pauvre pour l’élever, Édith est confiée à sa grand-mère maternelle qui la délaisse complètement. Au bout de dix-huit mois, son père, en permission, la confie à sa grand-mère paternelle qui tient une maison close.

Édith y est choyée par tout le monde. A sept ou huit ans, elle est momentanément aveugle à la suite d’une maladie et sa grand-mère part à Lisieux avec les prostituées de la maison close prier sur la tombe de Thérèse. Édith guérit huit jours plus tard et en gardera une dévotion particulière pour sainte Thérèse…

Pour en savoir plus voir le billet publié par /

Sur le site Histoire par les femmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s