Lucie Dreyfus – La femme du capitaine

9782845975293fsParution du livre le 2 septembre 2015 – Nul n’ignore le nom d’Alfred Dreyfus, ce jeune officier juif victime d’une machination d’État qui l’accuse à tort de haute trahison, le condamne à la dégradation et la déportation en Guyanne. Mais qui connaît Lucie Dreyfus, la femme du capitaine ? Pourtant son rôle dans cette tragédie fut vital. Sans elle, Dreyfus serait vraisemblablement mort, terrassé par le déshonneur, la relégation, la folie, l’enfer climatique de l’île du Diable.

Il serait mort trop tôt, sans laisser à l’Affaire le temps de devenir ce scandale d’État qu’elle fut et aux intellectuels le temps de faire triompher la justice républicaine. Mais Lucie le somme de vivre et va durant ses quatre années de bagne le tenir à bout de bras à travers les lettres qu’elle lui envoie, puis le soutenir jusqu’à ce qu’il recouvre son honneur. L’auteur a mené l’enquête de Tel Aviv à la Suisse.

Elle a découvert une correspondance jamais publiée entre Lucie Dreyfus et Hélène Naville, amie suisse, protestante et dreyfusarde au coeur de l’affaire, et récupéré de nombreuses photos de famille. L’ouvrage comportera ainsi en ouverture un cahier de documents visuels : photos, portraits et facsimilés de lettres. Elizabeth Weissman a construit son récit sur l’Affaire mais aussi après, dans la tourmente des années sombres qui vont suivre.

Parce que Lucie Dreyfus, française et juive, aura tout vécu des drames de cette première moitié du XXe siècle

Élisabeth Weissman

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s