Callie Beusman. Les sorcières du Moyen Âge voleuses de pénis

Callie Beusman. Les sorcières du Moyen Âge voleuses de pénis. Article paru dans la revue « Broadly », en 2016, et traduit par la revue « Vice ». 2016.

Nous reproduisons ici d’abord la traduction française de l’article, puis l’article original à la suite.

Depuis des temps immémoriaux, les hommes s’inquiètent de manière irrationnelle pour leur pénis. Bien avant l’angoisse de castration, il existait une crainte encore plus sinistre : le mythe des sorcières voleuses de phallus, qui gardaient des pénis coupés en guise d’animaux de compagnie…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site histoiredelafolie

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nIndépendamment de mes activités sur les blogs Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des et FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES : 

Je vous invite à découvrir ce nouveau site, fruit du travail de plusieurs mois de recherche, d’errance vagabonde et d’itinérance. Bonne lecture.

Odyfolio Emirates est le site d’information touristique de référence sur Dubaï, Abu Dhabi, les Émirats Arabes Unis (EAU), Oman, etc

Pour visiter le site http://www.odyfolioemirates.com/fr/

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Le blog de Philippe Poisson – Articles à votre disposition concernant l …

2 157 458 visiteurs uniques au 24 novembre 2016

Philippe poisson – Google+ 52 989

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s