Un bûcher sous la neige (Susan Fletcher)

51xpgkvjmhl-_sx307_bo1204203200_Parution du livre le 18 novembre 2016 – Au cœur de l’Écosse du XVe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d’une prison putride, le révérend Charles Leslie, venu d’Irlande, l’interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s’élève au-dessus des légendes de sorcières et raconte les Highlands enneigés, les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse.

Jour après jour, la créature maudite s’efface. Et du coin de sa cellule émane une lumière, une grâce, qui vient semer le trouble dans l’esprit de Charles.

Choix de Aude Artozoul de la librairie A LIVR’OUVERT à PARIS, France (visiter son site) – 18/11/2016

Au cœur de l’Écosse du 17ème siècle, déchirée par les conflits politiques et religieux, Corrag est une jeune femme accusée de sorcellerie. Elle est enfermée dans un cachot et n’attend plus que le dégel pour qu’on l’amène sur le bûcher. Elle va faire la rencontre du révérend Charles Leslie, qui voyage depuis l’Irlande, bien décidé à comprendre son rôle dans le massacre de Glencoe. Corrag va alors commencer à lui raconter son histoire, toute son histoire.

Depuis son enfance avec sa mère guérisseuse et jugée trop belle, trop solitaire et trop dangereuse pour les hommes, elle aussi accusée de sorcellerie à l’époque. Sa fuite alors que sa mère était arrêtée, elle quitte l’Angleterre et galope jusqu’en Écosse où elle trouve refuge dans une vallée et se trouve liée à la vie des clans des Highlands. Peu à peu, Charles se rapproche d’elle et la comprend mieux, il ne voit plus une créature maudite mais bien une femme accusée peut-être à tord d’un crime qu’elle n’aurait pas commis…

Un magnifique roman raconté comme un long monologue, entrecoupé par les lettres qu’écrit Charles Leslie à son épouse restée en Irlande. Les deux points de vue nous permettent de mieux comprendre l’accusation qui pèse sur Corrag et nous plongent au cœur des Highlands en plein hiver. Des descriptions magnifiques d’une Écosse sauvage et un récit poignant.

Susan Fletcher

Susan Fletcher

Susan Fletcher est née à Birmingham en 1979. Elle a également vécu au Texas, dans l’Ohio, le Michigan, le Colorado et le Minnesota.

Après avoir obtenu une maîtrise d’anglais à l’université de York, elle part pendant un an visiter l’Australie et la Nouvelle-Zélande. De retour en Angleterre, elle a fréquenté l’université East Anglia et obtenu une maîtrise en création littéraire.

Avant de se consacrer à l’écriture, elle a effectué de nombreux petits boulots comme serveuse, libraire, ou encore correctrice.

Elle est également enseignante dans un collège du Vermont, le M.F.A., où elle dirige un atelier d’écriture. Elle vit maintenant dans l’Oregon avec son mari et sa fille.

La fille de l’Irlandais, son premier roman, a été couronné par les deux prix littéraires les plus prestigieux attribués en Grande-Bretagne (le Whitbread et le Betty Trask Award) et s’est déjà vendu à 200 000 exemplaires en Angleterre.

Son deuxième ouvrage, Avis de tempête, est paru en France en février 2008 aux Éditions Plon…

Une vidéo d’appui de 14 minutes et huit secondes youtube

Traducteur : Suzanne V. Mayoux

Genre : Romans et nouvelles – étranger

Éditeur : J’ai lu, Paris, France

Collection : J’ai lu. Littérature générale. Roman, n° 9461

Enregistrer

Une réflexion au sujet de « Un bûcher sous la neige (Susan Fletcher) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s