Santé et grande précarité – L’exclusion par le soin des populations roms

9782343101019rParution du livre le 9 novembre 2016 – La santé dégradée exclut de la vie sociale, et c’est tout particulièrement le cas des populations roms vivant en bidonville. Cet essai retrace les parcours de soin de personnes totalement marginalisées, sans aucune ressource sauf celle de la mendicité. L’étude entend montrer que, pour les Roms comme pour tous les précaires, la santé reste profondément déterminée par leur manière de vivre et le contexte social et culturel qui les porte. Plus que jamais, l’accès aux soins et le renoncement à se soigner sont ainsi deux marqueurs essentiels de la grande pauvreté contemporaine.

Nicolas Tanti-Hardouin, Professeur en Économie de la santé, enseigne les sciences sociales de la santé et la santé publique au Laboratoire de santé publique de la Faculté de Médecine de Marseille (Aix-Marseille Université).

Éditions l’Harmattan

Questions contemporaines
ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE SANTÉ, MÉDECINE SOCIOLOGIE EUROPE France


Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s