L’affaire Florence Rey

Il aura suffi d’une équipée folle et meurtrière de vingt-cinq minutes pour que Florence Rey devienne l’héroïne sanglante d’un des faits divers les plus marquants de ces dernières décennies.

A l’occasion de la sortie du livre d’Emmanuel Pierrat « Les femmes et la justice » aux éditions de la Martinière, l’Heure du Crime revient aujourd’hui sur la cavale sanglante d’Audry Maupin et de Florence Rey.

Pour en savoir plus voir le billet publié le 3 novembre 2016 sur le site de l’émission de L’heure du crime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s