“Haramiste” : quand deux filles voilées parlent de sexe…

344647C’est peut-être l’une des scènes de cinéma les plus drôles depuis un paquet de mois : le quasi-plan fixe, frontal, qui ouvre Haramiste, le moyen métrage d’Antoine Desrosières, visible en salles (pas beaucoup), mais aussi en replay sur Arte (plus accessible). Deux ados musulmanes, portant voile et long vêtement, attendent leur mère, assises sur un bout de béton dans une banlieue grise, se font aborder par un mec, le « bâchent », parlent alors entre elles de sexe avec les mots crus que semblaient contredire (on s’illusionne facilement) leur tenue. L’une est nettement plus délurée que l’autre…

Haramiste, Un film d’Antoine Desrosières
Écrit par Antoine Desrosières, Anne-Sophie Nanki, Inas Chanti et Souad Arsane
Avec Inas Chanti et Souad Arsane : Bande annonce

Le film complet sur vimeo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s