La guerre, l’Occupation et le régime de Vichy : de nouvelles perspectives pour le travail social

vsoc_083_l204Négligée par les historiens Les deux principales enquêtes dont nous disposons sont…, l’histoire du travail social pendant les « années noires » est toujours lourde d’enjeux pour les professionnel(le)s d’aujourd’hui. À la Libération, les assistantes sociales ont en effet été accusées – en particulier par le Parti communiste français qui s’est livré à une charge virulente leur déniant aussi, compte tenu de leurs origines « bourgeoises », la capacité de travailler en milieu ouvrier – d’avoir fait le jeu d’un régime qui voulait imposer un ordre social fondé sur l’exclusion de groupes entiers de la population. Ce soupçon de « collaboration » a rejoué dans les années 1970, l’intervention des travailleurs sociaux étant analysée – y compris par les nouveaux arrivés dans une profession au demeurant très éclatée – comme participant d’une stratégie de contrôle social développée par la classe dominante afin d’assujettir les opprimés aux normes et aux contraintes de la société capitaliste…

 Isabelle von Bueltzingsloewen est professeur d’histoire et de sociologie de la santé à l’université de Lyon (Lumière- Lyon2)

isabelle.vonb@univ-lyon2.fr

Ancienne élève de l’ENS Fontenay-Saint-Cloud (1984). Agrégée d’histoire (1987).

Sa thèse, soutenue à Lyon 2 en 1992 sous la direction de Maurice Garden et Etienne François,  portait sur Enseignement clinique et médicalisation de la société dans l’Allemagne des XVIIIe et XIXe siècles. Son HDR, soutenue en 2007, s’intitule Jalons pour une histoire de la santé publique (France-Allemagne, XIXe-XXe siècles).

Vie sociale 2008/3 (N° 3) Pages : 160 DOI : 10.3917/vsoc.083.0019 Éditeur : ERES

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site cairn

14568042_10154039133838997_4135132077425372860_nEn parallèle  du blog  FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …
 
 

Accéder au Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines.

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Philippe Poisson est un ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Philippe poisson – Google+ 51 605

blog de Philippe Poisson

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s