Abusées, au nom du père

Il a longtemps été adulé par la curie et le tout-Paris. Père dominicain et philosophe, Marie-Dominique Philippe est le célèbre fondateur de la communauté des frères de Saint-Jean. Pourtant, dix ans après son décès, le Vatican vient de reconnaître qu’il a agressé sexuellement plusieurs religieuses sous son autorité. Tout cela au nom d’une très personnelle conception de l’amour de Dieu. Extrait.

Pour en savoir plus voir SANG-FROID n°3 – 09/2016 Auteur : Antton Rouget Photos : Romain  Champalaune sur le site revuesangfroid

En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …
 
 

Accéder au Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines.

14517545_10153977026178997_6850225696966334889_nLe blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Philippe Poisson est ancien formateur des personnels à l’administration pénitentiaire. Membre correspondant du CLAMOR (UMS 3726), il contribue régulièrement au carnet de recherche de Criminocorpus.

Philippe poisson – Google+ 50 187

 blog de Philippe Poisson

Enregistrer

Une réflexion au sujet de « Abusées, au nom du père »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s