Vacher : le premier tueur en série français

Dans les années 1890, un vagabond sème la terreur dans l’est de la France, égorgeant et mutilant femmes et enfants. Le criminel finit par être arrêté. Mais comment juger un «monstre» ?

Toute la presse est en émoi. Le cadavre égorgé et affreusement mutilé d’un jeune berger a été retrouvé à Courzieu-la-Giraudière, près de Lyon. Le fait divers intrigue particulièrement un homme : le juge Émile Fourquet, qui découvre le 20 juin 1897 la sordide affaire en ouvrant son journal, Lyon Républicain. Décidément, la description de l’assassinat le trouble… Ce jeune juge de 36 ans, tout juste nommé à Bellay, dans l’Ain, est saisi d’une intuition qui va marquer sa carrière. Et bousculer à jamais l’histoire du crime …(L’assassinat de Marie Mussier par Vacher, une illustration parue dans « Le Progrès illustré ». / © Wikimedia Common).

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site Geo

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Philippe Poisson – En savoir plus

Philippe poisson – Google+

 blog de Philippe Poisson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s